Retour à l'accueil du site





Chris DEBIEN


Black Rain



Black Rain nous emporte dans les méandres les plus noirs de l'esprit humain. Les premières pages nous immergent dans l'inside, un lieu implacable dont on ne sait s'il est la projection fantasmatique d'Adam, le personnage principal, ou la réalité d'un univers de science-fiction...

Quelque chose clochait.
Impossible de savoir quoi exactement.
Juste une impression de déjà-vu. Le sentiment d'avoir vécu ces mêmes instants. A plusieurs reprises. Identiques et différents à la fois.
Adam détestait ces premières secondes.
Ce ciel de cendres lacéré par les briques des bâtiments, ces ruelles décharnées embaumant l'ozone et le gasoil. Et la dentelle-acier des escaliers de secours qui lui faisait penser à des épines dorsales mises à nu. Comme si la ville avait été écorchée par un architecte dément.
Il avait toujours la désagréable impression de débarquer au milieu du cauchemar de quelqu'un d'autre. Un rêve déroutant, saturé de pollution, d'asphalte et de béton.
Puis tout s'estompait d'un coup. Son cerveau acceptait enfin de digérer le flot d'informations, de traiter le flux de signaux distillés par ses sens.
Il était loin du Centre à présent. Il le savait.

A la suite du héros, on effectue une plongée vertigineuse à travers les dédales de la Blind zone, découvrant, la peur au ventre, un nouveau cauchemar à chaque escalier qu'il descend, comme si l'on se trouvait projeté dans un jeu vidéo sans pouvoir rien contrôler. La seule lueur d'espoir dans ce monde terrifiant, c'est l'ombre ambivalente de la Yuki-Onna, "la femme des neiges", fantôme ou vengeresse aux motivations incertaines et qui semble guider le héros dans les instants les plus terribles.

Chris Debien signe là un thriller haletant qu'il maîtrise à la perfection. Les amateurs de science fiction regretteront peut être que le mystère de "l'inside" soit si vite résolu mais il y a fort à parier qu'ils se laisseront prendre par l'intrigue, plus conventionnelle mais néanmoins saisissante, aux images très visuelles et au suspense croissant, laissant le lecteur sur sa faim jusqu'à la toute dernière phrase qui soulève une nouvelle question et nous fait attendre, impatiemment, le deuxième épisode.

Enora Bayec 
(04/02/12)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Éditions Flammarion

Collection Émotions
402 pages - 13



Chris Debien,
auteur de thrillers et de science-fiction, est responsable des urgences psychiatriques
du CHRU de Lille.


Bio-bibliographie sur
Wikipédia