Retour l'accueil du site





Bertrand FERRIER


L'été mouche



On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans, écrivait Rimbaud. Le narrateur de L'été mouche, lui, est très sérieux. Il a un grand projet, devenir écrivain, et un grand amour, "Elle" qu'il n'évoque qu'avec une majuscule.

Laissant ses parents au bord de la mer, il est remonté à Paris pour écrire et pour "La" revoir. Il a trois semaines de solitude devant lui.

Côté écriture, il veut envoyer une nouvelle au concours du Jeune Écrivain. Il a un sujet, recueilli un soir à la table familiale, grâce à un ami des parents qui se plaignait de la difficulté du travail de manutentionnaire dans un entrepôt de surgelés. Il faut dire que les projets, ce n'est pas ce qui lui manque. Il s'en explique d'ailleurs fréquemment dans des interviews accordées à des journalistes imaginaires, ce qui participe au côté très humoristique de ce roman.

Côté cœur, c'est une grande déception. Elle vient bien le voir mais pour lui annoncer qu'Elle croit ne plus être amoureuse de lui. Il passe par toutes sortes de réactions possibles, s'observant et s'analysant sans cesse, se raccrochant à l'espoir du "je crois" qui n'a rien de définitif.
En chapitres alternés on revoit leurs premières rencontres, son refus à lui de faire l'amour parce qu'il "La" respectait trop. Mais on voit aussi une rencontre avec une autre copine, Linda, à qui il raconte ses malheurs et qui elle, tombe amoureuse de lui. La vie sentimentale est bien compliquée !

Quant à la mouche du titre, on ne dira pas ce qui lui arrive mais on ne peut s'empêcher de penser à un film des années soixante : Sale temps pour les mouches !

Ce roman initiatique, plein d'humour et d'autodérision, devrait beaucoup plaire aux ados qui se reconnaîtront, ici ou là, dans les réflexions du narrateur, dans ses rêves, ses enthousiasmes, ses déceptions, ses attentes, ses colères et ses grandes résolutions pour l'avenir auxquelles il n'est pas toujours facile de se tenir.
A la fin, du livre, on peut lire la nouvelle écrite par le narrateur. Cette résolution-là, il s'y est tenu ! Bravo, l'artiste !

Serge Cabrol 
(18/08/11)    



Retour au
sommaire
Jeunesse








Grasset Jeunesse

Lampe de poche
182 pages - 8,50




Bertrand Ferrier
enseignant en Master 2 professionnel de Littérature pour la Jeunesse, a reçu
en 1997 le Prix Le Monde
du jeune écrivain.
Il est notamment le co-auteur de la trilogie Le Cycle d'Ézoah dont les droits ont été achetés par Luc Besson.