Retour à l'accueil du site






Gérard CHEVALIER


La magie des nuages


Sur un embarcadère en bois goudronné, encombré de ferrailles rouillées, un Chinois âgé d'une quarantaine d'années est assis sur une caisse. Élégamment vêtu d'un costume en alpaga noir, il écrit avec application sur un bloc de papier posé sur ses genoux.
Un paquebot entame verticalement l'horizon d'un panache de fumée noire. La mer est aussi lisse qu'une vitre, et se mélange au ciel uniformément plombé par une brume de pollution.

Ce Chinois, c'est l'inspecteur Zhen que nous allons suivre au fil de ce roman et qui va nous réserver bien des surprises.

Les ports, les docks, les bateaux qu'on charge et décharge, les équipages constitués de gaillards patibulaires peu enclins aux confidences pendant les interrogatoires, voilà le décor de cette enquête autour d'un trafic international qui nous conduit un peu partout dans le monde, notamment en Chine et au Canada mais aussi en Bretagne bien sûr.

Il faut dire que ce trafic intéresse les autorités de plusieurs pays. La France, pour sa part, a envoyé le colonel de gendarmerie Georges Kerneven, accompagné de sa fille Anne. Le Canada a missionné l'inspectrice principale Mary Rutherford.

Roman policier, roman d'aventure, roman d'amour… Des relations très personnelles naissent entre les différents protagonistes, des couples se forment, les policiers se révèlent de grands sentimentaux…

L'action est au rendez-vous à chaque chapitre :
Zhen aperçoit un taxi. Il le hèle et la grosse Buick climatisée vient se ranger le long du trottoir. Au moment où il ouvre la portière, Tchang Lee s'écroule. Un jet de sang gicle de sa jambe gauche. Des passants se mettent à courir en hurlant. Zhen s'accroupit à l'abri du taxi. Il attrape l'autre jambe de son chef et le tire vers lui, tout en criant:
– Police! Je le monte dans votre voiture et vous démarrez dès que...
Mais le taxi prend la fuite immédiatement et le rétroviseur extérieur renverse un jeune homme qui courait sur le bord de la chaussée.

Les armes parlent et n'épargnent par les policiers. L'enquête est violente et difficile.
Écoutes téléphoniques et micros cachés, espionnage à tout va, on ne sait plus qui surveille qui, tous les collaborateurs sont soupçonnés et certains se révèlent de véritables traîtres.

Heureusement, l'humour n'est jamais très loin quelle que soit la gravité des situations :
Les deux policiers se hâtent de quitter le parking.
Réfugiés chacun dans un box de toilettes au sous-sol du centre commercial voisin, ils se sont déshabillés. Leurs vêtements suspendus aux portemanteaux, ils décousent méthodiquement, à l'aide d'un canif, toutes les doublures des vestons et des pantalons. N'ayant rien découvert, ils se rhabillent et sortent en même temps des toilettes, des lambeaux de tissus dépassant de leurs costumes. Poussant la porte qui sépare le côté "messieurs" du côté "dames", ils se trouvent nez à nez avec une cliente. À leur vue, elle se fige, stupéfaite.
– Ne vous inquiétez pas, Madame, déclare Tchang Lee avec un grand sourire. C'était juste une petite bagarre au rasoir. Pour rire.
– Vous savez, enchaîne Zhen, nous sommes restés de grands enfants.

Mais quel est vraiment le rôle de Zhen ? Avec les enquêteurs, avec les trafiquants, ou les deux à la fois ? Mystère et suspense… La fin révèle tous les secrets. Il faut embarquer et se laisser porter par la magie des nuages.

Serge Cabrol 
(29/12/11)    



Retour
Sommaire
Noir & polar









Éditions du Palémon

288 pages, 8









Gérard Chevalier,
est comédien et scénariste de cinéma et de télévision. La magie des nuages est son troisième roman.