Retour à l'accueil






Alain KEWES


Ce n'est pas mon visage



Nouvelliste, chroniqueur, éditeur, Alain Kewes est tout cela à la fois. Ce n'est pas mon visage rassemble onze nouvelles dont certaines ont paru dans diverses revues.

Du reste, diversité semble être le maître mot de ce recueil, qu'il s'agisse des thèmes abordés (un meurtre, un désamour, un livre inédit) que le climat d'écriture dans lesquels ils s'inscrivent, tantôt léger et ironique, tantôt grave, voire tragique, quand il s'agit par exemple d'évoquer le naufrage d'un couple.

La plupart de ces nouvelles sont écrites à la première personne, preuve que l'auteur aime se fondre dans l'intériorité de ses personnages, et parfois jusqu'à l'absurde. À ce sujet, Le Potager révélateur devient non plus le récit d'un crime, mais l'improbable récit d'un crime par quelqu'un qui n'en revient pas, le narrateur lui-même et, sans aucun doute, criminel de surcroît.

Chez Kewes, on est la plupart du temps dans un univers décalé (La mort en marche, Tangram) et ce décalage produit à son tour une sorte d'amusement chez le lecteur, mais un amusement qui s'habillerait de noir, comme l'humour du même nom. Si les personnages sont flous, c'est qu'ils semblent eux-mêmes victimes d'une sorte de myopie existentielle qui les empêche de voir les choses telles qu'elles sont et qui, à certains égards, les protège du pire : c'est le cas d'Arnaud, dans Le Vélo dans la tête, qui a du mal à se faire comprendre, suite à un accident de vélo qui a dû lui détraquer les neurones. Mais Arnaud le sait-il vraiment ? Peu importe. Son inadaptation au quotidien reste touchante, il est humain sans le faire exprès et c'est cela qui compte.

Bref, la lecture terminée, on sort de ce recueil ravi. Et, comme ses personnages, décalé et myope. Ce qui n'est pas plus mal pour appréhender le côté tragique de nos existences… On souhaite à Alain Kewes beaucoup d'autres nouvelles de ce type !

Pascal Hérault 
(25/10/11)    

Pour visiter le blog de Pascal Hérault : http://pascalherault.blogspot.com



Retour
Sommaire
Lectures









Le bruit des autres
et
Encres vagabondes

112 pages – 13 €


Commander ce livre



Voir tous les titres de la collection
Encres Vagabondes