Retour à l'accueil du site






Isabelle MINIÈRE

Ce que le temps a fait de nous


Le temps passe. Nous vieillissons et nos parents aussi. Les rôles s'inversent mais inlassablement nous cherchons à retrouver ceux qu'ils étaient, cette femme, cet homme, jeunes et actifs, dans les traits des vieillards qu'ils sont devenus : "La vieille dame me sourit ; petite joie minuscule, cadeau ridicule... Et je revois ma maman, la vraie, celle qui se réjouissait de faire plaisir aux vieilles voisines, celle qui m'accompagnait aux balançoires. Où es-tu maman, ma maman que j'aimais tant ?"

Comment ne pas s'identifier à ce fils qui s'occupe de sa mère venue vivre chez lui. Fils unique, il ne peut compter sur personne. Il a la cinquantaine, il coud un bracelet en ruban à sa mère-petite-fille qui est fière de le montrer à tout le monde. Il est ému par toutes les stratégies mises en place pour que les autres remarquent ce bracelet cousu par "mon fils".

Il a perdu son prénom, sa mère ne l'appelle plus que "mon fils", il a perdu sa liberté : "A la place d'un bureau, j'avais la chambre de maman. A la place d'amis, j'avais maman." Il ne peut pas recevoir Natacha comme il le voudrait.
Nous le découvrons peu à peu, ce fils, sa vie, sa relation avec Natacha…

L'écriture d'Isabelle Minière est très juste et très douce pour parler de Ce que le temps a fait de nous. Un très beau livre pour évoquer cette période de la vie éclairée par les dessins d'Hélène Rajcak, très colorés comme peuvent l'être les dessins d'enfants.

Brigitte Aubonnet 
(08/08/11)    



Retour
Sommaire
Lectures










Les éditions du
Chemin de Fer


80 pages - 14




Peintures
d'Hélène Rajcak