Retour à l'accueil du site





Joseph MONNINGER


Le garçon qui rêvait de requins



Tommy, onze ans, atteint de mucoviscidose, a une passion : les grands requins blancs. Il a collecté toutes les informations disponibles sur le sujet il les distille par-ci par là au fil du livre mais il rêve surtout d'en voir en vrai et dans leur élément naturel, ce qui n'a rien d'évident quand on vit dans le New Hampshire, an nord des États-Unis, près du Québec. Il habite là avec sa sœur de quinze ans, Béatrice, dite Bee, qui sera la narratrice du roman, et sa mère qui les élève seule, leur père ayant préféré quitter la famille à la naissance de Tommy.

Heureusement, Grâce a eu l'idée de participer au programme de l'association Blue Moon.
Un groupe de gens bien intentionnés a monté cette fondation qui sélectionne des enfants malades pour leur offrir de réaliser leur rêve, avant qu'ils soient trop affaiblis pour en profiter. Maman a envoyé un dossier de candidature pour Tommy, et comme Tommy est atteint de mucoviscidose et qu'elle est seule pour l'élever, elle a reçu une réponse tout de suite.

Et voilà notre petite famille embarquée dans un avion à destination de la Californie, paradis des surfeurs et des grands requins.
M. Cotter, le responsable de l'association qui les accueille, est un homme généreux et intelligent, mais l'aventure rêvée par Tommy se résume à une sortie en bateau par mauvais temps avec un groupe d'enfants trisomiques. Plutôt décevante en regard des attentes du jeune garçon…

C'est alors que le roman bascule vers une véritable aventure !

Tommy a réussi, depuis des mois déjà, à entrer en relation par mail avec Ty Barry, un jeune surfeur qui a survécu à une attaque de requins et dont la planche a conservé l'empreinte des dents d'un squale qui devait mesurer dans les quatre mètres cinquante et peser une tonne.
Ty Barry habite en Californie…

Alors que Grace laisse les ados seuls à l'hôtel pour rejoindre un homme rencontré dans l'avion (oui, de temps en temps j'ai besoin de la compagnie d'un adulte !), Tommy et Bee décident de rendre une petite visite à Ty Barry. Bee sait bien qu'ils font sans doute une grosse bêtise mais elle aime trop son frère pour le priver de cette rencontre.

Tommy va pouvoir vivre une aventure bien plus palpitante que la balade en bateau mais beaucoup plus risquée aussi…

Joseph Monninger signe là un très beau roman, très émouvant, où le lecteur est bouleversé par cette passion (apparemment) paradoxale d'un enfant malade pour les grands requins blancs mais aussi par l'intelligence de la narratrice, par la qualité de l'amour qu'elle porte à son frère, par sa compréhension et son respect pour Tommy. "Le capitaine l'a regardé longuement sans répondre. J'avais vu la même chose arriver cent fois : les gens traitent Tommy comme un pauvre gamin victime de mucoviscidose, jusqu'à ce qu'il dise quelque chose qui les fait changer d'avis." "C'est la personne la plus intéressante que je connaisse."

Pas de pitié, de compassion ou d'apitoiement mais le très beau portrait d'un enfant gravement malade, certes, mais passionné et passionnant, vu par sa sœur dont la lucidité et la liberté de ton font sans cesse balancer le lecteur entre le sourire et l'émotion.

Serge Cabrol 
(21/10/12)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Flammarion / Tribal

(Août 2012)
238 pages - 12


Traduit de l'anglais
(États-unis)
par Marie Hermet







Joseph Monninger,

né en 1953 dans le Maryland, professeur à l'université de Plymouth, est l'auteur de nombreux romans pour la jeunesse.