Retour l'accueil





François DAVID & Olivier THIÉBAUT


Un rêve sans faim



La volonté de s'interroger sur le monde actuel, destructeur d'humanité, et l'espoir de créer les bases d'un nouveau monde traversent la littérature jeunesse.

Cet ouvrage est très réussi. Un rêve sans faim nous bouleverse par la triste réalité qu'il montre. Nous ne pouvons pas nous voiler la face devant ces enfants qui meurent de faim :

C'est le soir
des enfants attendent
de manger
ils attendent encore
et encore et encore
ils pleurent
et leur maman
doit réchauffer des pierres
dans la marmite
pour les faire patienter
encore et encore un peu
jusqu'à ce qu'ils puissent
s'endormir

Les anagrammes peuvent tordre les mots Avec les lettres de FAMINE se forme le mot INFÂME comme la faim tord le ventre des enfants.

Les mots ont phonétiquement de multiples sens : Le riz nous nous riz.

Les contradictions du monde sont dénoncées : On fait pousser la canne à sucre pour donner à manger aux voitures dans des pays où les petits n'ont pas assez pour se nourrir.

L'espoir existe : Inventer imaginer alimenter l'espoir a-li-men-ter ! Tous ensemble si nous rassemblions toutes toutes toutes nos toutes petites idées.

Il faut continuer, changer le monde et éradiquer la faim dans le monde. C'est possible si toutes les énergies se réunissent.

Les illustrations pleine page, couleur ocre des terres sèches d'Afrique, accompagnent cette volonté et cet espoir avec des feuilles bien vertes qui poussent en fin d'ouvrage dans la douceur des couleurs. La représentation des personnes sous forme de cuillères de bois permet d'aborder autrement la douleur.

Un livre à lire avec les petits pour développer leur sens de la générosité et découvrir la beauté du monde qui pourrait nourrir tous les enfants. L'écriture poétique et les jeux avec les mots permettent d'aborder le sujet grave de la faim dans le monde sous l'angle de l'espérance.

La vente de chacun des ouvrages permettra de reverser un euro à Sharana, ONG indienne, qui dans la région de Pondichéry mène des projets liés à l'éducation des enfants. Elle se consacre aussi au développement de la culture de la spiruline, cette algue dotée de pouvoirs nutritifs, évoquée dans un des poèmes du recueil.

Brigitte Aubonnet 
(11/10/12)    



Retour au
sommaire
Jeunesse









Editions Motus
Collection Inclassables
Format 24,5 x 24,5 cm
48 pages - 14



Texte de
François David


Illustrations
d'Olivier Thiébaut