Retour l'accueil du site






Collectif / 12 auteurs


Paris jour



12 nouvelles noires inédites, écrites par les plus grands, qui ont pour cadre la capitale et ses quartiers, entre aube et crépuscule.

Ville de lumière où, sur les trottoirs, dans les parcs, les bars, les musées, les rues, on rencontre de drôles de gens : Un vendeur de défibrillateurs (Ingrid Astier, Neiges éternelles) qui ronge sa rancune depuis que sa femme l'a quitté pour son meilleur ami ; Une très jeune femme dont le nourrisson a été enlevé (Michel Chevron, Baby blues) basculant dans la folie ; Un trafiquant en voiture de luxe qui règle ses comptes par chien interposé (Didier Daeninckx, Danko) ; Un pauvre mec qui se prend pour une pute (Caryl Férey, Casanova Inc) ; Un vendeur d'armes bien attaché à ses habitudes (Sébastien Gendron, Paris, city of love) ; Un esthète amoureux d'une peinture hollandaise anonyme très anatomique du XVIe siècle (Marcus Malte, Ouvrez la cage) jusqu'à appropriation ; Un trader peu scrupuleux victime d'une chasse à l'homme (Jean-Bernard Pouy, Le gibier le plus dangereux) ; Un vieil homme, ascendant vampire, qui oscille entre jour et nuit, meurtres et suicide (Jean-Jacques Reboux, J'aurais voulu être un vampire) ; Un chômeur marginalisé et une mendiante sans membres réunis dans un élan de liberté (Christian Roux, Le boulevard aux moignons) ; Un officier de police face à des sans-papiers (Romain Slocombe, Rue des boulets) ; Un couple mère-fils, heures de ménage pour l'une, gants de boxe pour l'autre et tendresse à tous les étages (Marc Villard, Danse dans la lumière) ; Emma, une handicapée de la vie et des autres qui plonge dans le grand rien (Lalie Walker, Fais ce qu'il te plaît).

La folie, la mort, la solitude et les frustrations rodent derrière l'agitation des quartiers mais au détour d'une phrase, les destins individuels laissent la place à l'histoire (Slocombe), à la pauvreté (Villard, Daeninckx), au libéralisme (Roux, Pouy, Astier) et aux trafics en tous genres (Daeninckx, Gendron). Le monde du noir dans toute sa complétude.

Beaucoup de sensibilité, de vivacité, d'originalité dans tout cela, pour restituer globalement une vision riche et inquiétante des pathologies de notre société et des zones d'ombre de la ville et de la vie urbaine.

Chaque nouvelle a ici sa place, les voix se conjuguent, se répondent, et du recueil, parfaitement équilibré, se dégagent une tension, une énergie, une noirceur qui confèrent à l'ensemble, derrière la variété et la personnalité de chaque histoire, une remarquable homogénéité.

De la plus classique (Villard) à la plus surprenante (Roux), toutes nous embarquent. On est troublé, surpris, amusé, ému à volonté. On en redemande.

Sans se livrer au jeu des bons points, citons néanmoins Danko et Ouvrez la cage, redoutables mécaniques de précision, qui nous bluffent et nous hantent longtemps et mériteraient à elles seules la lecture de ce collectif très réussi.

Dominique Baillon-Lalande 
(16/03/11)    



Retour
Sommaire
Noir & polar










Editions Parigramme

Collection Polar Noir 7.5
168 pages - 12








Auteurs :

Ingrid Astier
Michel Chevron
Didier Daeninckx
Caryl Férey
Sébastien Gendron
Marcus Malte
Jean-Bernard Pouy
Jean-Jacques Reboux
Christian Roux
Romain Slocombe
Marc Villard
Lalie Walker