Retour l'accueil





Michel PERRIN


Les démons du muséum



Thomas, fils du gardien, vit au muséum d'histoire naturelle. Singulier endroit qui imprègne ses rêves : de curieuses ombres rouges se faufilent la nuit entre les squelettes et les animaux naturalisés mais au petit matin, ce sont de vraies lettres qui sont gravées sur les vitrines du musée. Et si ces spectres inquiétants qui hantent ces nuits étaient bien réels ?

Thomas et son amie Chloé décident de mener l'enquête. Il sera toujours temps de faire appel au père de cette dernière il est policier si jamais leur aventure nocturne dans les méandres du musée tournait mal...

Michel Perrin nous fait pénétrer dans un univers bien à lui avec ses descriptions qui nous baladent entre réel et illusion : "Un instant, les enfants attendent, écoutant décroître les pas des spectres qui s'éloignent. Puis ils se redressent et suivent du regard les flammes des torches qui, errantes, tourbillonnent et s'effilochent. Hommes ou fantômes, que cherchent donc les cagoulards ?"

Il dresse une galerie de portraits truculents, un abbé, un taxidermiste noctambule, des "cagoulards" acquis aux idées créationnistes, une mère toute en rondeur... dans le style des romans policiers du début du XXe : "Le premier individu, corpulent, arbore un costume cossu à rayures, une cravate de soie assortie et de fins souliers vernis. Son gilet boutonné bâille sur sa bedaine barrée d'une chaîne de montre à gousset en or. Deux virgules de moustache cirée remontent vers les ailes de son nez aquilin. Le second, escogriffe au visage glabre, coiffé en brosse, est revêtu d'un strict complet gris anthracite. Il parle peu ; il a le geste rare et raide d'une marionnette ou d'un militaire."

Et l'air de rien, il rappelle l'histoire de l'évolution et amène le lecteur à se poser des questions sur les avancées scientifiques. Il signe là un polar original et ambitieux "plus ou moins écrit contre et donc pour le lecteur, éveillé et rêveur" comme il le dit lui-même.

Enora Bayec 
(04/02/12)    



Retour au
sommaire
Jeunesse









Éditions Chant d'Orties

Collection
Graines d'orties

160 pages 13

Illustrations
Alexandre Widendaele



Découvrir sur notre site
un autre livre
du même auteur :
La valse des pantins