Retour l'accueil du site





Monique PIETRI

Midori Tokyo


Voilà un petit livre (12 x 18 cm, 72 pages) qui nous offre une très belle et passionnante promenade dans un Tokyo contrasté, traditionnel et résolument moderne, où les tours de verre, de béton et de métal côtoient les parcs, les étangs, les canaux, les pagodes, les arbres et les fleurs.

Midori est un mot japonais pour désigner la couleur verte. Midori Tokyo est donc un titre explicite du projet de l'auteur.

Monique Pietri, grande voyageuse à travers le monde, photographe et auteur d'une dizaine de livres, connaît bien le Japon pour y avoir séjourné aux diverses saisons.

Ce livre présente une quarantaine de photographies en couleurs où alternent les arbres et les immeubles, les femmes en costume traditionnel et une boutique Prada, les sakura et koyo.
Les sakura sont les cerisiers ornementaux dont la fleur est le symbole de la beauté éphémère. La vie est belle et courte, comme une fleur de cerisier. Koyo est la "saison des feuilles d'automne". Quelques photos montrent les superbes couleurs des sakura du printemps et des rousseurs de koyo.

Monique Pietri présente son regard sur Tokyo dans une préface riche et précise, très belle invitation au voyage. En voici un extrait :

Printemps ou automne, le Zojo-ji offre un beau temple restauré à l'ombre de grands arbres et la stupéfiante découverte de milliers de jizo, statuettes protectrices des enfants malades ou décédés, sagement alignées en interminables files. Dans le calme du lieu, rien n'est plus émouvant que leurs petits visages sereins aux joues rondes, aux yeux clos sur leur mystère sous leurs bonnets de laine rouge, mains jointes sous leurs collerettes. Tous semblables, tous différents. Et leurs moulinets qui bruissent au vent.

Le livre se clôt sur une postface rédigée après le séisme de mars 2011. L'auteur évoque les diverses catastrophes qui ont touché le pays et sa capitale à travers les siècles (citant un extrait de texte d'un moine du 12e siècle décrivant un tremblement de terre en 1185) et témoigne du courage et de la ténacité de tout un peuple si épris de beauté, pouvant au fil des siècles accepter l'éphémère de cette vie et ne jamais renoncer à rebâtir…

Un très bel hommage au Japon et à Tokyo, un régal pour les yeux, un livre précieux à ouvrir et feuilleter de temps à autre, pour une émouvante promenade dans une ville-jardin, un univers paradoxal et mystérieux.

Serge Cabrol 
(31/12/11)    



Retour
Sommaire
Lectures










La part des anges

72 pages - 18

42 photographies
couleurs











Visiter le site de
Monique Pietri

www.monique-pietri.fr