Retour l'accueil du site





René ROUGERIE,

une résistance souveraine

Entretien avec Christian Viguié



L'édition, c'est une passion, un engagement, une résistance. Voilà ce que retrace l'entretien que Christian Viguié a réalisé avec René Rougerie en 2008. Publier de la poésie a toujours été courageux. René Rougerie a débuté en 1948 son aventure éditoriale.

Dans l'introduction, Christian Viguié souligne que "René Rougerie a su irriguer de sa pudeur et de son exigence solaires des œuvres qui ont pu s'éployer, simplement continuer. Il a apporté un rythme au rythme, soutenu un souffle différent chez chaque auteur, sans esprit de chapelle. Il a mis le pied à l'étrier à de jeunes poètes en pariant sur une maturité qui prendra le temps de la maturité. Des œuvres majeures, comme celle de Jean-François Mathé, témoignent de cela."

René Rougerie précise qu'il n'est pas éditeur de poésie mais de poètes. En effet, les relations humaines étaient essentielles pour lui. Il préférait suivre leur parcours d'écriture en publiant toute leur œuvre plutôt que de ne publier qu'un seul recueil.

Il était passionné par la typographie et le travail bien fait, respectueux des auteurs et de l'objet livre : "J'aime qu'il y ait une vie dans le papier, s'il n'y a pas de vie, le livre n'a pas de raison d'être. […] On doit avoir envie de toucher, le livre se lit avec les mains." Son grand-père était typographe. Il lui a fait découvrir des écrivains du début du XXe siècle. Son père était militant syndicaliste et Résistant.

René Rougerie poursuit : "J'emploie souvent le terme de résistance parce que maintenant la seule résistance qui existe c'est une résistance en poésie face à une société de plus en plus tournée vers les nouvelles technologies, que je ne rejette pas, mais où la poésie est complètement ignorée ; c'est pour cette raison que, même à mon âge, je continue avec mon fils le combat, et que chaque fois que je peux je lie ces deux mots : poésie et résistance."

Il fait vivre les livres longtemps, jamais il ne les envoie au pilon.

Cet entretien souligne les vraies valeurs de la vie, de la littérature en résistance dans un monde où les valeurs de l'argent cherchent à pervertir l'humain et à écraser ce qui les gêne pour supprimer ce qui ne rime pas avec rentabilité. En ces temps où le Marché de la Poésie est en voie de suppression pour sa 29e année Place Saint-Sulpice à Paris, la résistance est d'actualité pour que les voix des Poètes ne soient pas étouffées.

Cet entretien est une belle leçon de vie et de passion. Un DVD accompagne le livre et permet de partager encore quelques moments avec René Rougerie qui nous a quittés mais qui nous laisse un très beau catalogue où découvrir de nombreux poètes.

Brigitte Aubonnet 
(14/03/11)    



Retour
Sommaire
Lectures











Le bruit des autres

120 pages - 18



Avec un DVD de 26 mn
réalisé par
Philippe Jammet






René Rougerie
(1926-2010)