Retour l'accueil du site





Thomas SCOTTO


Mi-ange mi-démon



Dix nouvelles de quelques pages peuplées, comme le titre l'indique, d'êtres duels mi-anges, mi-démons.

Dix récits qui nous emmènent ici et ailleurs (France, Italie, Belgique, USA...) aux côtés de protagonistes tiraillés entre rêves et réalité, ambitions et renoncements, espoirs et désillusions, éclairés ou dévoyés par des rencontres. Des extraits d'existences, saisis au flash en instantané, soumis à l'éternel mouvement de balancier entre bien et mal, où, tels des funambules sur leurs fils, malgré les coups du sort et le désamour, chacun se bat pour saisir la vie à pleine main dans sa beauté fragile et sa magie.

Dix ambiances pour nous dire le monde d'aujourd'hui, dominé par le règne des apparences, de l'image et des illusions, comme ce monde du t'chat qui entraîne Lucie, dite "Démone", dans une relation virtuelle à risque avec Ange (Mi-ange mi-démon), celui de Sylvain que son rêve d'être en permanence sous l'objectif d'une caméra va entraîner dans des contrées à hauts risques (La parka), celui de Nina (Entre 14 et 16) qui s'invente une relation avec un écrivain vedette pour faire baver les copines ou celui de Bérengère qui pense que seul un tatouage lui permettrait de se faire voir enfin (V comme hirondelle). Des histoires pour dire une société où l'argent facile et l'égoïsme sont trop souvent la valeur imposée (Antipasti, Sauver le monde). Tentatives de mettre en mots un quotidien et un avenir où il n'est pas simple pour un adolescent de grandir et de trouver sa place (La double peine, Harold, Et Kennedy est mort).

Dix personnages, adolescents pour la plupart, que l'auteur avec gravité, humanité ou humour, capte à un moment où ils se trouvent face à un choix ou un événement déterminant pour la suite de leur existence. Des histoires d'amour, de rejet, hésitantes et passionnées comme on peut les vivre à cet âge et, derrière tout cela, la recherche de soi, celle d'un équilibre. Celui que les adultes, les parents (si peu présents dans l'ensemble du recueil), ne semblent pas tous, toujours, avoir réussi à trouver...
Fragiles et vulnérables, l'impulsion, la détresse ou le hasard les ballottent comme une coque de noix sur la mer et ils s'acharnent à garder le cap, sans être tout à fait certains qu'il existe vraiment...

La tonalité d'ensemble bien que grave n'est pas pessimiste à l'image du "conte de Noël" mi-doux, mi-amer où Abira se trouve malgré elle embarquée par la leçon d''humanité de la petite vieille assise à ses côtés qui chamboule tout le wagon (Sauver le monde).

Alors qu'il dénonce le poids de l'apparence dans la vie de ses protagonistes de la façon la moins superficielle qui soit, en fouillant derrière, dans ce qu'ils cachent notamment aux adultes, l'auteur se permet, en clin d'œil, de jouer avec les clichés intergénérationnels quand dans son histoire italienne (Antipasti) il introduit l'ombre de la mafia ou quand, à River Forest, le voisin du jeune sportif dans l'autocar se trouve être, bien évidemment, un marginal aux allures de vieux bluesman (Un reste de poussière)... Peut-être pour renvoyer dos à dos tous et toutes, sous toutes les latitudes, quels soient les contextes et les traditions, à la fragilité et à l'éblouissante énergie de l'être.

On sent Thomas Scotto proche de ces jeunes, complice. Il a probablement partagé leurs rêves, leurs émotions, leurs déceptions, leurs peurs, et il s'en souvient encore. Cela lui permet de les incarner de façon forte, d'en donner des portraits sensibles et justes, immergés dans un panel de situations variées, enrichies de vraies qualités d'observation. Par petites touches délicates il nous décrit ses personnages puis, avec tendresse, les accompagne dans la complexité du monde et des relations humaines. Mais, tout cela, comme souvent les jeunes eux-mêmes, il le fait légèrement, avec humour et pudeur, l'air de rien, laissant l'émotion venir sans en rajouter, jusqu'à la chute. Celle de la nouvelle, bien sûr, qui bouscule le lecteur, l'amenant dans une direction souvent différente de celle qu'il se préparait à prendre.
Il en résulte des nouvelles dynamiques, sensibles que l'on a plaisir à lire. Autant d'histoires courtes, fortes ou loufoques qui nous émeuvent. Une belle exploration de la jeunesse contemporaine.

Dominique Baillon-Lalande 
(02/01/12)    



Retour au
sommaire
Jeunesse








Thierry Magnier

Nouvelles
160 pages - 10










Thomas Scotto,
né en 1974,
est l'auteur de nombreux livres pour la jeunesse
chez divers éditeurs.