Retour l'accueil du site





Yukio TSUCHIYA


Fidèles éléphants



Les cerisiers sont en fleurs au jardin zoologique de Ueno. Les fleurs brillent au soleil, et des pétales tombent doucement au gré de la brise. Sous les cerisiers, la foule se presse aux guichets du zoo en cette magnifique journée.
Sur une place, deux éléphants font leur numéro devant un auditoire émerveillé. Ils marchent sur de larges poutres tout en soufflant dans des trompettes jouets avec leurs trompes.

Aujourd'hui, il fait bon vivre pour les éléphants au jardin zoologique de Ueno à Tokyo. Mais ça n'a pas toujours été le cas. Pendant la seconde guerre mondiale, par crainte que les bombardements ne libèrent les animaux dangereux du zoo, l'armée japonaise ordonne de les tuer tous.
Un employé du parc raconte l'histoire tragique de trois éléphants à des enfants venus visiter le zoo.

L'histoire, bien connue au Japon, est poignante, à la fois forte et pleine de tendresse.
Le texte est riche et très poétique.
Les illustrations, subtil mélange de crayon et d'aquarelle, sont magnifiques et subliment l'âme puissante des éléphants disparus, âme planant encore sur la folie des hommes et de leurs guerres absurdes.

Voici un bel album, message de paix et de sagesse, qui ne laisse pas indifférent.

A s'offrir et à offrir sans compter.

Cécile De Ram 
(20/05/11)    




Retour au
sommaire
Jeunesse









Les 400 coups

Format 30 cm x 19 cm
32 pages - 11,90 br>


Illustrations :
Bruce Roberts



Traduction :
Michèle Marineau