Retour à l'accueil du site






Jeanne BENAMEUR


Otages intimes


Après son très réussi roman Profanes, Jeanne Benameur nous entraîne sur d’autres rives toujours aussi riches en réflexion.

Etienne, photographe de guerre, vient d’être libéré après avoir été pris en otage pendant plusieurs mois. « La joie, par moments, elle l’irradie d’un coup, et il la chasse, peur de devenir fou si tout capote au dernier moment, ça s’est déjà vu. Garder la joie en respect, rester terré dans les deux mots. Il n’y a pas d’autre abri. » Il a vécu des mois avec un bandeau sur les yeux. Beaucoup de pensées le hantent : le regard de la femme qu’il a croisée juste avant d’être enlevé, les sentiments opposés qu’il éprouve pour ses ravisseurs : « Sauver la vie, c’est quoi ? Est-ce que la sienne est sauvée ? Il ne faut pas qu’il laisse sa tête partir de ce côté-là. La vie, c’est respirer c’est tout. Il est vivant. Rescapé. Il rentre. C’est miraculeux. S’en tenir là. Ceux qui l’ont enlevé n’auraient pas hésité à exécuter leurs menaces, il l’avait compris tout de suite. Des hommes qui n’avaient plus rien à perdre, et le pire, c’est qu’il les comprenait. »
Ceux qui l’ont libéré vont quand même lui rendre son Leica mais tout sera différent.

Sur le Tarmac, il retrouvera, Irène, sa mère qui a joué un rôle important auprès des trois amis d’enfance qui vont enfin se revoir : Etienne, Enzo, menuisier passionné par le bois, et Jofranka, avocate à la Cour des Droits de l’Homme où elle écoute des femmes brisées qui osent lui raconter, pour témoigner, les horreurs qu’elles ont vécues.

Les trois amis ont vécu chacun à leur manière ce temps suspendu qu’est une prise d’otage. Cela a bouleversé leur vie, cela les renvoie à leurs serments d’enfants.

Comment vont-ils se reconstruire puisqu’il y a un avant et un après ? Vers quels questionnements sont-ils renvoyés ? A quelle part d’eux-mêmes vont-ils être confrontés ?
Etienne est hanté par ce qu’il a vécu, Jofranka par ce qu’elle entend, Enzo par ce que lui avait dit Etienne sur son désir irrépressible de vouloir partir.

De magnifiques moments sur l’attente. Irène a attendu Emma, l’ancienne compagne d’Etienne, Enzo et Jofranka et Etienne bien sûr qui ne savaient pas s’il sortirait vivant de ce trou noir. Etienne a du mal à chasser les souvenirs, les images, les peurs qui continuent de le miner.

Comment croire encore en l’homme après un si terrible traumatisme ? Quelle est la quête personnelle de chacun ? Est-ce que chacun est prêt à l’accepter ?

Comment les hommes et les femmes qui ont survécu à de terribles horreurs peuvent-ils se reconstruire ?

Ce roman ouvre sur des réflexions et des questionnements cruellement d’actualité dans une période où le monde devient fou et inhumain confronté à la violence de guerres qui prennent différentes formes et  met en évidence la recherche du meilleur à préserver en chacun de nous au lieu de le détruire.

Brigitte Aubonnet 
(20/08/15)    



Retour
Sommaire
Lectures









Actes Sud

(Août 2015)
208 pages - 18,80




Jeanne Benameur,
a publié une trentaine d'ouvrages pour les adultes et pour la jeunesse.


Découvrir sur notre site
d'autres livres de
Jeanne Benameur :

Les Reliques

Présent ?

Laver les ombres

Les insurrections singulières

Profanes




Bio-bibliographie de
Jeanne Benameur
sur Wikipédia