Retour l'accueil du site






Béatrice CASTANER


Aÿmati


Voilà un livre étrange et émouvant. Étrange parce que sa construction est complexe et qu’il se joue du temps nous emmenant de la préhistoire au milieu du XXIe siècle. Émouvant parce que chaque partie est construite autour d’une femme, Aÿmati la néandertalienne et Mära la scientifique du futur…

 C’est aussi un livre autour de l’art et de la transmission des connaissances. Aÿmati sculpte ses proches dans l’ivoire des défenses de mammouth. Ay, une enfant de onze ans assiste à la naissance sur une paroi de grotte d’un dessin de cheval et elle apprend avec la vieille Maÿtio à représenter les animaux…

« Ay étouffe un cri. Le cheval est là, sur la paroi. Il vit, respire, observe. Il va bientôt se pencher pour brouter. Mais brouter quoi ? Il n'y a pas d'herbe ici ! Alors Ay rit. Un éclat de rire qui se prolonge tout le long des parois de la salle, qui la secoue tout entière et qui aiguise tous ses sens. Elle réentend les chuchotements innombrables, le bruit discret des flammes qui mangent l'air, les silex qui grattent les parois et les crayons de charbon qui tracent. Et elle voit. En un seul regard. D'innombrables animaux vivent dans la grotte. »
« Maytio agite sa torche. Plusieurs fois. Un bison galope. Le cri de Bey qui se mêle aux autres clameurs.
Le bras de Maÿtio encore. Les aurochs qui fuient. Des rhinocéros qui s'affrontent.
Des cris toujours. De peurs, de joies, de stupeurs, de premières fois.
Les yeux de Bey écarquillés, sa bouche ouverte, ses tremblements dans les bras d'Aymati.
Et puis les chevaux.
Et le rire de Bey et le bonheur qui envahit Aymati. L'intensité du bonheur partagé. En cet instant. Par tous ceux des clans. »

Alternance de bonheur et de souffrance. La vie est dure, la mort rapide, mais on découvre, on apprend, on transmet… L’intelligence est en mouvement…

Plus tard, à notre époque, il y a l’émerveillement des archéologues, Gabrielle et Myn, l’émotion de leurs découvertes.
« – Tu te rends compte, ces lames, dans ma main, elles ont plus de 30 000 ans, quelqu'un les a fabriquées il y a 30 000 ans ! C'est comme si je sentais entre mes doigts la sueur de l'homme qui les a taillées...
– … ou de la femme ! »

Plus tard encore, il y aura la confrontation entre l’intelligence et la folie, entre la création et la destruction.
« En 2030, Myn a créé Salongapan, un camp de recherche en primatologie au cœur de l’une des dernières forêts tropicales du monde. »
La petite Mâra, vers l’âge de dix ans, y a découvert les bonobos et leurs surprenants comportements en collectivité, leur façon de gérer les conflits, leurs capacités adaptatives et cognitives…

Mais l’homo sapiens va sombrer dans la folie destructrice et cette intelligence transmise de génération en génération pendant des milliers d’années risque l’anéantissement
Et Mära, en 2051, retranchée dans le laboratoire saccagé, écrit dans ses derniers rapports la destruction des autres espèces par les sapiens…

Ce roman nous emporte, nous entraîne, d’un temps à l’autre, d’une femme à l’autre, au rythme des créations et des recherches, de l’art et de la science, mais l’optimisme n’est plus de rigueur quand l’homme décide que rien ne doit lui survivre et qu’il doit éliminer le passé.
Béatrice Castaner relie les époques pour en montrer la filiation : « même si nous ne sommes pas néandertaliens par les gènes, nous le sommes par les savoir, les émotions, le regard sur le monde ».

« Présent et passé mêlés, emmêlés ; un big bang à l'envers ; le temps se contracte en un écheveau de doutes si dense qu'il va nous falloir des années pour nous détacher de nous-mêmes aujourd'hui. Avec, comme fil d'Ariane, cette seule statuette en ivoire portée par une femme néandertalienne il y a 30 000 ans environ. »

Un roman à la construction subtile, une grande aventure humaine, une magnifique source de réflexion…

Serge Cabrol 
(16/10/14)    



Retour
Sommaire
Lectures








Serge Safran

(Septembre 2014)
192 pages - 14,50







Béatrice Castaner,
née en 1961 à Limoges,
a fait des fouilles archéologiques et du théâtre. Elle est secrétaire générale du festival des Francophonies en Limousin. Aÿmati est son premier roman.