Retour à l'accueil du site





Arnaud CATHRINE


Je suis l'idole de mon père



Doriand est un adolescent dont les parents ont divorcé. Il vit chez son père, un auteur de romans pour la jeunesse. Pour son grand malheur, ce dernier puise son inspiration dans les moindres détails de sa vie et cela l'agace passablement : « Sous les draps racontait absolument TOUTE ma première histoire d'amour (avec Julie). J'ai alerté ma mère qui a asséné à son ex une douche froide. Sans effet. Je me suis confié à Sylvain, mon meilleur ami, qui l'a colporté dans toute la classe (prouvant ainsi qu'il me faudrait réviser ma conception de l'amitié). En attendant, Sylvain a réussi à donner envie à tout le monde de lire le livre. Ainsi fut fait. Je passe sur les ricanements dans la cour, la fureur de Julie et la pitié décelable dans la rétine de la prof de français. »

Inévitablement, les relations entre le père et le fils deviennent un peu tendues pour le grand plaisir du lecteur qui se délecte de leurs échanges ironiques et tranchants. Dans ce contexte, la perspective de passer un mois à Deauville avec son père n'enchante guère Doriand : «  Juillet avec mon père = vivre sous son regard vingt-quatre heures sur vingt-quatre (là où le lycée m'épargne un nombre d'heures non négligeable), proie susceptible d'être croquée à chaque instant, et donc inventer toutes les stratégies inimaginables pour passer le moins de temps possible avec lui. »

Cependant, Doriand va découvrir que ses grands-parents paternels, qu'il ne connaît pas, habitent justement à proximité de la station balnéaire où il séjourne... Et s'il essayait de les rencontrer sans en parler à son père et de percer ce secret de famille ? Et s'il y avait dans cette histoire de quoi écrire un roman ?

Ce livre aborde avec humour la tension père/fils qui peut exister à l'adolescence. La narration à la première personne nous place du côté de Doriand et on s'amuse de ses trouvailles pour tenir son père à l'écart de sa vie.

Un livre pétillant qui nous immerge, le temps d'un été, dans la vie d'un adolescent et qui manie avec finesse l'art de la dérision et de l'autodérision.

Enora Bayec 
(27/05/14)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Thierry Magnier

(Mars 2014)
160 pages - 9,20



Arnaud Cathrine,
né en 1973, a publié une trentaine de livres, dont la moitié pour la jeunesse.


Visiter le site
de l'auteur :
www.arnaud
cathrine.com