Retour l'accueil du site





Orianne CHARPENTIER


Après la vague



Maxime, adolescent, est en vacances avec sa famille. Ce matin-là, ses parents proposent une excursion en montagne pour découvrir un temple. Maxime ne veut pas. Il préfère rester sur la plage, la mer est si belle.
Ses parents cèdent, se disant qu'après tout, il ne risque rien, et quittent l'hôtel accompagnés de leur fils ainé. Jade, la sœur jumelle de Maxime reste avec lui.

Je suis assis sur ma serviette, en caleçon de bain. Je scrute la plage autour de moi, dans l'espoir de voir la bande de jeunes Américaines que j'ai accostée hier matin. Je rectifie une mèche de mes cheveux au cas où.

Mais une vague apparaît au loin, une vague brillante et magnifique qui va très rapidement se transformer en une forme énorme, rapide et ravageuse. La panique gagne. Les deux jumeaux s'enfuient à en perdre haleine.

Plus que 9 mètres. La vie… Là… Tout près. Mais à ce moment, Jade tourne la tête et regarde en arrière.
Non ! Je hurle.
Mon cri couvre le sien, tandis qu'elle lâche ma main et me pousse en avant.

Maxime s'en sort. Le drame qu'il vit est indicible.

Le récit, poignant, nous livre le chemin qu'un adolescent meurtri au plus profond de lui-même va parcourir pour se reconstruire. Comment avancer lorsqu'on a 16 ans et qu'on n'a plus la force, lorsqu'on est rongé par la culpabilité, épuisé et qu'on ne comprend pas comment le reste de sa famille trouve encore de l'énergie pour se débattre et ne pas sombrer.

Voici un très beau roman, fort, sans fausse note, qui aborde avec psychologie, justesse et sensibilité le deuil mais sans jamais perdre espoir. Un roman sur la mort et sur la vie à ne pas manquer.

Cécile De Ram 
(27/01/14)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Gallimard Jeunesse

Collection Scripto
(Janvier 2014)
176 pages - 8,90

À partir de 13 ans



Découvrir sur notre site
un autre livre
du même auteur :
La petite capuche rouge