Retour l'accueil du site





Pierre CHAZAL

Julie’s way


Yann, le narrateur, part à Londres pour diverses raisons dont l’une est un peu folle : retrouver la trace de Julie, une jeune fille dont il est secrètement amoureux, qui s’est enfuie brutalement le jour de ses vingt ans et dont on n’a plus de nouvelles depuis six ans quand elle était serveuse dans un bar de Bournemouth, sur la côte sud de l'Angleterre.

Yann, à trente ans, quitte sans regrets sa famille et son pays, désabusé par ce qu’il considère comme la décadence culturelle de la France où les chanteurs à la mode sont plus appréciés que les grands écrivains.

Il loge chez Mrs Pimbleton, une veuve à l’aspect sévère qui se révèle pleine de vie et de fantaisie. Elle le promène dans Londres, lui apprend à danser, l’introduit dans son club de lecture francophile et sait écouter, voire susciter, ses confidences et ses déboires amoureux.

Il trouve un emploi dans une entreprise qui fournit à ses clients toutes les informations les concernant collectées dans la presse. Yann est chargé d’éplucher les médias français et de résumer les articles en anglais. Il rencontre Oliver, un jeune Autrichien chargé du même travail en langue allemande, et Maria qui traduit à partir de l’espagnol. Avec ces deux collègues, il va écumer les boîtes de nuit londoniennes et descendre un nombre incalculable de pintes.

Il n’en oublie pas sa quête pour autant et emmène ses deux amis en balade à Bournemouth. Il montre la photo de Julie partout et traque la moindre information. Qu’est-elle devenue ? Pourquoi est-elle partie aussi brutalement ? La retrouvera-t-il et que se passera-t-il s’il la retrouve, il n’en sait rien, et nous non plus, pendant près de deux cents pages. Ensuite, suspense...

L’auteur a choisi de conserver, par ci par là, les dialogues en anglais. Cela ne dérangera pas les anglophones et amusera ceux qui ont quelques bases scolaires de langue anglaise. C’est un bon exercice. Quant aux autres, ils passeront directement à la traduction en français placée en bas de page.

Ce roman nous offre une intéressante immersion dans la capitale britannique sur les traces d’un sympathique narrateur dont l’obsession pour cette mystérieuse Julie nous emmène parfois assez loin de Londres. Pierre Chazal, dont on avait beaucoup apprécié les deux premiers livres, réussit encore une fois à séduire ses lecteurs. C’est décidément un auteur à suivre...

Serge Cabrol 
(01/02/16)    



Retour
Sommaire
Lectures









Alma Éditeur

(Janvier 2016)
304 pages - 18





Pierre Chazal
est né en 1977. Julie's way est son troisième roman.

Bio-bibliographie sur
Wikipédia




Découvrir sur notre site
les précédents romans
du même auteur :
Marcus
Les buveurs de lune