Retour l'accueil du site





Vincent CUVELLIER


Kilomètre zéro



Les parents de Benjamin sont divorcés. Le garçon vit avec sa mère ; l’écart entre le père et le fils est profond.
L’adolescent n’aime pas les blagues de son père. Il n’aime pas non plus les pâtes préparées par son père. Alors, quand celui-ci lui annonce qu’ils vont partir ensemble en vacances pendant un mois pour randonner, c’est la catastrophe pour le garçon qui préfèrerait mille fois rester tranquille devant la télévision.
Le voyage commence mal, son père est hésitant sur les chemins à prendre, la tente est un véritable enfer à monter, la piscine du camping est vide… Bref, tout énerve Benjamin, et c’est sans compter l’attitude de son père qui a pourtant l’impression de faire tout ce qu’il peut pour satisfaire son fils.

Un petit feu éloigne les moustiques de notre tente, plantée un peu plus loin au creux de la prairie.
– Tu te souviens, Ben, on allait camper ensemble avec maman, quand tu étais petit
Je réfléchis.
– Ben non. Je me souviens pas.
Mais si, rappelle-toi, tu avais cinq ou six ans.

Au kilomètre 120, au détour d’une bourgade arrosée par la pluie, Le père et le fils vont croiser un vieux monsieur qui va les héberger. Cette rencontre, comme celles qui vont suivre, vont être autant d’occasions pour Benjamin et son papa de partager des moments agréables ensemble. Des moments qui vont faire grandir le jeune garçon et lui faire découvrir le plaisir de vivre au contact de la nature.

Voici un texte touchant dans lequel l’auteur évoque les liens père-fils avec justesse et pudeur. Il offre également au lecteur l’opportunité d’une promenade revigorante en pleine nature.

Un roman qui oxygène.

Cécile De Ram 
(17/06/16)    



Retour au
sommaire
Jeunesse








Rouergue

Collection dacodac
144 pages - 9,50

À partir de 10 ans


Découvrir d'autres livres
de Vincent Cuvellier
sur notre site :

La nuit de mes neuf ans

Vive la mariée !

La fois où je suis
devenu écrivain


Les aventures d'Émile

La fille verte