Retour à l'accueil du site





François DAVID & Lisa NANNI


Des girafes et des hommes



Et si un jour, il ne restait plus que des girafes car tous les autres animaux auraient disparu. « Partout, à perte de vue, il n’y aurait plus que des giiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiirafes. »

Cela met en valeur l’idée qu’il faut absolument protéger la faune et la flore pour éviter d’appauvrir la nature et donc de la rendre moins attrayante.

« Et si si si si si si si si un jour, il arrivait aux hommes presque pareil ! S’il n’y avait plus de Noirs et plus de Blancs, plus de Jaunes, plus de Métis, plus de Peaux-rouges. »
Que des hommes gris, tous pareils, même poids, même taille au millième de millimètres près, avec des visages géométriques et des voix électroniques...

La différence, la diversité sont une richesse mais souvent nous l’oublions dans le monde actuel où le communautarisme augmente et où l’acceptation de la différence devient difficile. Pourquoi stigmatiser certaines personnes pour leur origine, leur couleur de peau, leur physique, leur handicap ? Si nous étions tous identiques, avec les mêmes idées, les mêmes modes de fonctionnement, le monde serait bien triste et terne. Il est donc essentiel d’accepter chacun avec ses particularités. L’enrichissement mutuel en sera d’autant plus important.

C’est un très agréable album avec de belles illustrations colorées et malicieuses où le texte et le dessin se mélangent avec bonheur. La lecture est aisée et permet d’aborder un thème qui pousse à une réflexion philosophique de façon très originale. Les illustrations en gris soulignent que l’uniformité est bien ennuyeuse.

Une belle réussite qui continue la collection d’Océan éditions où les albums offrent un abord très intelligent des divers problèmes de société.

Brigitte Aubonnet 
(25/03/15)    



Retour au
sommaire
Jeunesse








Océan Jeunesse

Format 20,5 x 22,5 cm
36 pages - 15



Texte de
François DAVID


Illustrations de
Lisa NANNI