Retour à l'accueil du site





Élisa VIX

Ubac


L’ubac est la face sombre de la montagne, un beau titre pour ce roman noir qui se déroule dans les Alpes et, très vite,  nous propulse dans une atmosphère digne d’un film d’Hitchcock. L’amour, la jalousie, la folie. Deux femmes aiment le même homme. L’une est sa sœur, l’autre est sa femme. La guerre est déclarée. Tous les coups sont permis. L’angoisse ne cesse de croître tandis que les loups hurlent dans la forêt...

Estelle, la narratrice, est arrivée dans cette station de ski un peu par hasard.
« Val Plaisir. Je n'avais jamais projeté de m'exiler en Savoie, mais la petite annonce avait retenu mon attention à cause de ce nom exotique : Val Plaisir... Mon diplôme en poche, je cherchais un job, la pharmacie Ortenaz de Val Plaisir, sa préparatrice. Motivée, souriante et libre de suite. Logement assuré. »
Elle s’est tout de suite plu à Val Plaisir. La pharmacienne est rapidement devenue une amie et Jérémy, le beau jeune homme qui tient le bowling, lui a fait une cour assidue pendant un mois.  Estelle qui n’a qu’une piètre estime d’elle-même en était tout étonnée. « Le plus beau garçon de la station s’était entiché de moi, Estelle, vingt et un ans, la fille la plus insignifiante de la planète. » Comment et pourquoi résister à un tel prince charmant ?
Deux mois plus tard, ils étaient mariés et très vite, elle a été enceinte. Une petite Lilas est venue ajouter du bonheur au bonheur. Un vrai conte de fées...

Jusqu’à l’arrivée de Nadia ! La sœur jumelle de Jérémy réapparaissait soudainement dans la vie de son frère après quatre ans passés aux États-Unis.  La complicité gémellaire reprenait immédiatement ses droits. Nadia propose à son frère de l’aider au bowling et ils passent leur journées ensemble pendant qu’Estelle s’occupe de Lilas au chalet. Jérémy se moque gentiment de la jalousie d’Estelle et de son sentiment d’abandon.

Tout cela n’aurait rien de très grave si les adultes, seuls, étaient en cause. Mais Estelle est confrontée à plusieurs incidents mettant en danger la vie de Lilas.  Comme au repas de Noël par exemple pendant qu’elle découpait la dinde à la cuisine et que Jérémy était allé chercher du vin dans le local à skis.
« Sous l'ombre du sapin, Lilas était seule à table. M'apercevant, elle s'agita en gazouillant sur sa chaise haute. Très fière d'elle.
Mon cœur manqua un battement en découvrant son poing fermé. D'un coup, mon sang tourna en glace... Les doigts potelés de mon bébé enserraient le manche nacré d'un laguiole. La pointe assassine du couteau allait et venait à quelques centimètres de son visage. Pétrifiée, je restai sur le seuil, une main devant la bouche. Incapable du moindre mouvement. Une statue de sel, idiote et inutile. Les lèvres chéries s'arrondissaient, prête à enfourner la lame. Je levai un bras mou comme dans un cauchemar... Au moment où elle allait percuter le visage chéri, une main surgie de nulle part stoppa net la pointe acérée.
Jérémy, apparu derrière Lilas comme par miracle, avait intercepté le petit poing armé. »

Estelle était pourtant sûre d’avoir fait très attention à placer son couteau de l’autre côté de son assiette, loin de la petite fille attachée dans sa chaise haute. Nadia, quant à elle, était allée rejoindre son frère dans le local à skis.
Pour Jérémy, Estelle a commis une imprudence. Pour Estelle, Nadia a déplacé le couteau avant de quitter la pièce.

D’incident en incident, l’angoisse ne cesse de monter...

Chacune des deux femmes a des zones d’ombre dans son passé, des failles, des traumatismes qui pourraient expliquer la nature que prend leur rivalité. Nadia veut-elle faire le vide autour de son frère pour reformer leur duo fusionnel ? La présence de la séduisante jumelle fait-elle resurgir chez Estelle des troubles plus anciens ? Jérémy s’irrite de cette rivalité. Pour lui, l’arrivée de sa sœur ne fait qu’ajouter à son bonheur...

La neige, parfois la tempête, la présence discrète des loups qui réinvestissent la région, créent une atmosphère particulière autour de cette histoire bien sombre dans un décor bien blanc. Élisa Vix tient son suspense sur le fil du rasoir et on ne cesse de se demander si la petite Lilas va sortir indemne de cette angoissante rivalité féminine. Amateurs de frissons, précipitez-vous chez votre libraire préféré, vous ne le regretterez pas !

Serge Cabrol 
(24/02/16)    



Retour
Sommaire
Noir & polar






Rouergue Noir

182 pages, 18













Élisa Vix,
a déjà publié une dizaine de livres pour la jeunesse ou en littérature policière dont certains ont été adaptés pour la télévision.


Bio-bibliographie sur
le site de l'auteur









Découvrir sur notre site
un roman jeunesse
du même auteur :
Superfuret