Retour l'accueil du site






Guy FÉQUANT


Plume


Voilà un livre qui devrait séduire, entre autres, les amoureux de la nature, de la marche, de la culture japonaise et des chats… Ce qui fait déjà pas mal de monde !

Le narrateur s'est installé dans un village tranquille, à peine troublé par le klaxon de la boulangère qui fait sa tournée. Quatre fois par semaine, il prend le TGV pour rejoindre Paris où il enseigne le japonais.
Sa compagne Christina pratique essentiellement le télétravail, traduisant en japonais et en anglais pour des entreprises de cosmétiques.
Leur vie est paisible et Christina qui a dix ans de moins que son compagnon le considère comme un mukashi otoko, un "homme de jadis". Il est vrai qu'il parle parfois au passé simple, évoque avec tendresse le catéchisme de son enfance et déguste les poètes latins dans le texte.
Il jardine, il marche, il médite, il lit… Tout est calme et serein dans le meilleur des mondes.

Jusqu'au jour où débarque chez eux une petite boule de poil noir et blanc, une jeune chatte angora qu'ils vont appeler Plume. Les affichettes qu'ils apposent partout ne leur permettent pas de trouver les propriétaires de Plume mais sont l'occasion de recontrer Maître Yverneau, notaire à la retraite, qui habite le presbytère du village et devient vite un proche du narrateur. « Le vieux notaire, ancien élève des jésuites, entrelardait toujours ses réflexions profondes de citations latines, ce qui n'était pas sans énerver Christina, qui n'avait jamais fait de latin. Comme beaucoup de gens d'aujourd'hui, elle prenait pour de la pédanterie ce qui n'était que l'ancienne urbanité du langage. » Les points communs sont nombreux et les deux hommes vont multiplier les occasions de boire quelques bonnes bouteilles et se promener par monts et par vaux.
Mais nous en étions à la première rencontre où il leur expliquait que le dimanche précédent, de très nombreuses voitures étaient venues par là pour la cueillette rituelle du muguet. Il a vu cette petite chatte lui passer entre les jambes et il pense qu'elle a été abandonnée volontairement.

La chatte est donc adoptée par le couple et les amateurs de chats retrouveront tous les rituels de ceux qui ne cessent d'observer avec émotion le moindre comportement de leur mignon félin, ses ronrons, ses postures, ses odeurs, ses repas, et trouvent merveilleux de se lever à quatre heures du matin pour lui ouvrir la porte. Les vidéos de chats se multiplient à l'infini sur la toile mais Christina se contente de photographier Plume et la photo est encadrée sur le bureau. « Je la regarde souvent. Toujours quand je suis seul. Il s'agit pour moi d'entrer dans le plus grand mystère : celui de l'instant volé à l'avalanche du temps. J'ai devant moi Plume telle qu'elle était à son arrivée chez nous. Encore un peu chaton. Une légèreté d'écureuil. Un minois d'une suprême délicatesse. Un regard d'une bouleversante intensité. Mais bien que les chats noir et blanc soient fort nombreux, la photo restitue aussi avec une précision parfaite une répartition des deux couleurs qui lui appartenait en propre. Fondatrice de son être. À jamais unique. Plume est là devant moi telle qu'elle fut. Telle qu'elle fut et tant que la photo durera. »

On comprend vite que l'existence de Plume a été courte et arrive le jour où Christina téléphone à son compagnon pour lui annoncer la mauvaise nouvelle. La deuxième partie du livre, consacrée au deuil, est encore assombrie par les problèmes de santé de l'ami notaire. Le temps, la littérature, le voyage, la marche permettent de mettre la douleur à distance, tout doucement…

Ce roman émouvant, écrit avec délicatesse, jouant sur une large palette de sentiments, ne craignant pas les pointes d'humour et d'autodérision, ravira les lecteurs prêts à accompagner le narrateur dans ses réflexions et ses déambulations.

Serge Cabrol 
(30/05/14)    



Retour
Sommaire
Lectures








Noires Terres

(Avril 2014)
224 pages - 15









Guy Féquant,
né en 1949, enseignant et écrivain, est l'auteur de neuf livres dont l'un est consacré à Saint-John Perse.


Bio-bibliographie sur Wikipédia



Un avant-goût de l'écriture de l'auteur
sur son blog
guyfequant.
blog4ever.com