Retour à l'accueil du site





Christine FÉRET-FLEURY

Je suis en Chine



Parler des violences faite aux femmes n'est pas facile mais c'est malheureusement un sujet dont il est nécessaire de parler car en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint.

Une enfant est témoin de la violence de son père contre sa mère. Pour fuir la situation et surmonter sa peur elle s'imagine en Chine dès que son père insulte ou frappe sa mère. Un jour, elle trouvera la force de dépasser sa peur pour agir enfin dans un geste de révolte et ne plus fuir dans le rêve.

Christine Féret-Fleury aborde ce sujet avec beaucoup de délicatesse. La violence est présente au fil des pages mais nous nous évadons en Chine avec la narratrice qui se cache derrière un paravent dont les décorations lui font penser à la Chine.

Ce court roman pour des enfants de primaire est très émouvant et très subtilement écrit puisque beaucoup est dit sur l'horreur de la situation vécue tout en utilisant la transposition :
"Je suis en Chine.
Le riz est mûr. Les enfants au crâne rasé suivent leurs parents, pour lier les longues tiges vertes, que l'on range, la tête en bas, sur des séchoirs. Notre régisseur, abrité sous un parasol, surveille le travail. Quand les gerbes seront sèches, on les battra à coups redoublés ; les femmes, armées de baguettes, frappent, frappent, derrière les hommes, pour faire tomber les derniers grains.
Je n'aime pas cette image
."

Un dossier termine le roman : "Pour mieux comprendre. Quelques chiffres relatifs aux violences faites aux femmes, en France et dans le monde."

C'est un livre à lire avec les jeunes pour pouvoir en parler ensuite.

Brigitte Aubonnet 
(28/04/14)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Oskar Éditions

Court Métrage
56 pages - 6





Découvrir sur notre site
d'autres livres
du même auteur :

Une nuit

Serial blogger