Retour à l'accueil du site






Gérard CHEVALIER


Vague scélérate


Le précédent roman de Gérard Chevalier, La magie des nuages, nous avait emmenés en Chine ; celui-ci nous fait voyager entre la Bretagne et la Russie…

Un cadavre découvert sur une petite plage de l'île d'Ouessant va déclencher un fabuleux charivari dans l'univers des services secrets, un big-bang dont la violence est alimentée par de vieilles amitiés, de tout aussi anciennes inimitiés et quelques secrets de famille franco-soviétiques que l'on croyait enfouis depuis longtemps.

Le corps rendu par la mer est celui d'un homme âgé d'une cinquantaine d'années, entièrement vêtu de noir à part la chemise blanche au col fermé par une cravate, nœud impeccablement noué. A son poignet gauche une chaîne fixée sur une menotte le reliait à une mallette en cuir, noire elle aussi. La facture en était luxueuse. Un système de chiffres à molette bloquait son ouverture. Qui est-il ? D'où vient-il ? Comment s'est-il échoué sur cette grève ?

Les documents contenus dans la mallette vont fournir quelques réponses sur le noyé qui serait un militaire russe nommé Dimitri Tcherkaiëv mais, véritable boîte de Pandore, cette mallette diabolique va aussi libérer un maelström de renseignements, de suspicions et d'interrogations de nature à mettre en effervescence les services secrets et le ministère de l'Intérieur jusqu'au plus haut niveau. Il y est question de trafics internationaux de drogue et d'armes, mais aussi et surtout de la présence d'une taupe à la DGSE.

Seulement voilà, le noyé ne s'est pas noyé ! L'eau de mer a été injectée dans ses poumons après le décès. Et d'un seul coup, cette affaire prend une autre allure parce qu'elle en rappelle une autre du même genre, l'opération Viande hachée par laquelle les services britanniques, en 1943, ont réussi à tromper les Allemands sur le lieu du débarquement.

Qui a pu monter un remake de cette opération connue de tous les services secrets ? Dans quel but ? Comment trier le vrai du faux ? Y a-t-il une taupe ou veut-on faire croire qu'il y en a une ? Les rebondissements ne vont pas manquer et l'auteur a un grand talent pour capter l'intérêt de son lecteur et le maintenir au fil des pages. Les personnages sont nombreux, français (bretons ou pas) et russes, et les chapitres très courts, deux ou trois pages, nous font sans cesse passer de l'un à l'autre, entretenant la tension et le suspense. Il y a les méchants (comme le terrible Lemeniev) et les gentils (comme le beau Claude Leblanc amoureux de la séduisante Anouchka), les méchants qu'on croit gentils et les gentils qui se révèlent méchants, comme dans un James Bond mais sans James Bond… quoique… Le beau et courageux Yann Favier, agent secret en semi-retraite, ne lui est peut-être pas totalement étranger…

Un régal pour les amateurs de romans d'espionnage avec tous les ingrédients du genre : matériels hyper sophistiqués, surveillances, filatures, enlèvements, séquestrations, suspicion à géométrie variable au fil des découvertes, histoires d'amour et d'amitié, de haine et de rivalité… Le livre idéal pour vivre d'éprouvantes aventures sans quitter le doux confort de son fauteuil ou l'ombre protectrice du parasol sur une plage (bretonne ou pas). Un auteur à suivre… Et en attendant le prochain volume, on peut toujours se procurer les trois précédents, ça aide à patienter.

Serge Cabrol 
(11/07/13)    



Retour
Sommaire
Noir & polar








Éditions du Palémon

408 pages, 9




Gérard Chevalier,
est comédien et scénariste de cinéma et de télévision. Vague scélérate est son quatrième roman.


Visiter le site de l'auteur :
http://gerard-
chevalier.com




Découvrir sur notre site :

La magie des nuages