Retour à l'accueil du site






Alain GERMAIN


Mariez-vous !



Ce court roman (collection Court Métrage) est composé de quatre lettres écrites par Gégory qui vient de fêter ses seize ans et part au ski avec sa petite amie, Marie-Do. Mais avant de partir il écrit une longue lettre à son père. "Prendre le temps de peser chaque mot est important." Il vient de comprendre, grâce à Marie-Do, que Ludovic, l'ami de son père, qui vient régulièrement à la maison et veille sur lui, aussi fidèlement que discrètement, depuis que sa mère est morte lorsqu'il avait cinq ans, n'est pas seulement un ami mais le "petit-ami" de son père.

Ludovic et son père étaient au lycée ensemble. "Papa sortait déjà avec maman et Ludovic avec la fille d'un colonel". Ils se sont perdus de vue et retrouvés par hasard bien plus tard. La mère de Grégory venait de mourir et Ludovic était toujours célibataire. "Ils ont compris que le coup de foudre pouvait aussi se déclencher à retardement."

Grégory ne se doutait de rien tant son père prenait de précautions.
"En dehors des baby-sitters et des femmes de ménage, quelques personnages féminins apparaissaient épisodiquement à la maison, chaque fois que tu organisais un dîner. Il n'y a pas longtemps que j'ai compris le rôle que tu leur avais fait jouer. Elles faisaient bien dans le décor, pour tes collègues, tes relations d'affaires, tes parents... et surtout pour moi, peut-être. Toutes avaient le profil d'une parfaite future belle-mère."

Et Grégory prend conscience aujourd'hui des efforts réalisés par ces deux hommes pendant dix ans pour "sauver les apparences". Il faut dire que Ludovic n'a jamais évoqué son homosexualité avec sa famille. "Je ne voudrais pas être dans la peau de Ludovic quand il va sortir du placard", écrit Grégory à Marie-Do. "Tu te rends compte, si un type aussi exceptionnel que Ludovic n'a jamais eu le courage d'avouer son orientation sexuelle, combien il doit encore en rester dans ce fameux placard ?"

Comme l'indique le titre de l'ouvrage, Grégory, dans les lettres à son père et à Ludovic, les encourage à profiter de la loi récemment promulguée pour officialiser leur situation à tous les trois.

Homosexualité, mariage, adoption, sont abordés avec intelligence et délicatesse. Le point de vue de Grégory, l'emploi de la première personne, rendent ce livre émouvant et d'une grande clarté. Comme il s'agit d'un sujet difficile à aborder avec les ados, il est sûr que ce petit ouvrage pourra être une aide précieuse pour les parents, éducateurs ou documentalistes qui ont à cœur de répondre aux questions plutôt que de les éluder.

A la fin du livre, une douzaine de pages sont réservées à la publication intégrale du texte de la loi, un document précieux pour une éducation citoyenne.

Et en postface, Alain Germain reprend cet extrait de l'Introduction à la Physiologie du mariage de Balzac :
"Le mariage ne dérive point de la nature.
– La famille orientale diffère entièrement de la famille occidentale.
– L'homme est le ministre de la nature, et la société vient s'enter
* [*se greffer] sur elle.
– Les lois sont faites pour les mœurs, et les mœurs varient.
Le mariage peut donc subir le perfectionnement graduel auquel toutes les choses humaines paraissent soumises."
Ces paroles, prononcées devant le Conseil d'État par Napoléon lors de la discussion du Code civil, frappèrent vivement l'auteur ; et, peut-être à son insu, mirent-elles en lui le germe de l'ouvrage qu'il offre aujourd'hui au public...
(Honoré de Balzac)

"Les lois sont faites pour les mœurs, et les mœurs varient", certains le disaient déjà au début du XIXe siècle, d'autres ne l'ont toujours pas compris… ou font semblant de ne pas le comprendre. Grégory n'est pas dupe : "Contre le vote des femmes, contre le divorce, contre l'IVG, pour la peine de mort, contre le Pacs, les mots étaient les mêmes, dictés par la haine ou la peur. Je suis bon en histoire, je lis entre les lignes et je sais relier les événements." Voilà un garçon qui a le sens de l'observation et ne manque pas d'esprit critique…

Serge Cabrol 
(23/09/13)   



Retour au
sommaire
Jeunesse








Oskar Éditeur

Collection Court Métrage
56 pages - 6









Alain Germain,
metteur en scène, chorégraphe, peintre, écrivain, architecte, décorateur, costumier, diplômé des écoles nationales supérieures des Arts Décoratifs et des Beaux-Arts, est l'auteur d'une quinzaine de livres dans divers domaines
pour les adultes
et pour la jeunesse.


Site de l'auteur :
www.alaingermain.com








Découvrir sur notre site un polar historique
du même auteur :

Le sceau de la mort