Retour à l'accueil du site





Françoise GRARD


Le plus beau rôle de ma vie



Cet été-là, Arthur part en vacances avec son papa et sa grand-mère paternelle. La troupe de théâtre de son père est programmée au festival d’Avignon. Pour Arthur qui rêve d’être comédien, c’est le bonheur. Son papa a exceptionnellement pu louer une maison parce qu’il la partage avec une autre comédienne. Sa nouvelle amie ?
Cette colocation n’est pas du tout du goût de Mine, la mamie. La cohabitation promet d’être difficile, d’autant que Mine n’a pas un caractère facile.
Mais voilà que le soir de la première, cette dernière disparaît. Une bien étrange disparition car son sac et ses chaussures sont toujours dans la maison.
Qu’a-t-il bien pu se passer ? Arthur est très inquiet.

Dans le salon, dans la cuisine, personne. À l’étage, personne. Et dans le petit jardin, sagement clos de murs, seul Domi, le gros chat blanc, faisait la sieste sur l’un des fauteuils de rotin.
J’ai appelé Mine. En vain. La maison ouverte aux quatre vents était vide.

Le jeune garçon va prendre les choses en main et vivre une aventure qu’il n’est pas prêt d’oublier.

Le récit évoque un enfant dont la perception du monde des adultes est tout à fait fine. 
Voici un roman plein de gentillesse et d’optimisme dans lequel l’auteur met en relief avec subtilité et justesse les tendres et forts liens tissés entre un petit garçon et sa grand-mère.

Une fois de plus, Françoise Grard nous offre ici un très joli texte.

Cécile De Ram 
(09/07/16)    



Retour au
sommaire
Jeunesse


Actes Sud Junior

(Juin 2016)
96 pages 6,90


Visiter le site de
Françoise Grard



Découvrir sur notre site
d'autres livres
du même auteur :

La comtesse de Ségur

Marie Curie

Le cahier
du bout du monde


Blackmail

La vie secrète des profs

Dernier été avant l'orage