Retour à l'accueil du site





KOCHKA


La caravane


Ce petit roman évoque avec intelligence et émotion la difficile scolarisation des enfants du voyage. Difficile pour les garçons quand les familles se déplacent. Difficile pour les filles quand les parents considèrent que le savoir passe par l'oral et que l'apprentissage de la lecture n'est pas une priorité.

Ici, Django, le père de Jessy, veut que sa fille apprenne à lire. Et quand il voulait quelque chose, personne ne pouvait le contrer ; il s'y accrochait dents serrées, comme un chien qui ne veut pas lâcher.

Il entre donc un jour dans la classe de CM1 de madame Hallart et lui confie sa fille.

Dans cette classe, il y a Jeanne, une élève aux cheveux longs, qui collectionne les bruits de la montagne. Ainsi avait-elle dans son cerveau un musée dont elle seule avait la clé, avec une collection de chants d'insectes et d'oiseaux, de chants de grenouilles aussi, d'eaux qui gouttent et murmurent, de craquements de menues brindilles, et de froufrous d'herbes et de feuilles. Une passion partagée par Jessy.

Jessy et Jeanne vont devenir amies. Jeanne demande à assister aux leçons de lecture que l'institutrice donne à Jessy pendant les récréations. D'après madame Hallard, rien ne vaut la présence d'un camarade à ses côtés. On apprend mieux dans un esprit d'amitié.

Tout est donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Au début, en tout cas, car un jour, malheureusement, les choses basculent…

Un très beau roman, court et écrit en gros caractères, qui passionnera les jeunes lecteurs et leur permettra de lire seuls, facilement et dans son intégralité, une histoire émouvante et en prise sur l'actualité. A mettre, sans hésiter et sans attendre, entre toutes les mains…

Serge Cabrol 
(29/11/13)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Thierry Magnier

(Octobre 2013)
Collection
Petite Poche

48 pages - 5,10





Découvrir sur notre site
un autre livre
de Kochka :
Le grand Joseph