*
Retour à l'accueil du site
Retour Sommaire Nouvelles






Blandine LE CALLET


Dix rêves de pierre


Le thème de ce recueil est audacieux et Blandine Le Callet a relevé le défi.
En effet, en partant d'épitaphes glanées dans différents cimetières, Blandine Le Callet a inventé la vie de tous ces morts dont les noms inscrits sur la pierre pour l'éternité étaient accompagnés d'épitaphes étonnantes, lapidaires, poétiques. Rien de morbide dans les nouvelles qui sont chargées d'humanité, d'amour, d'espoir, d'appréhensions… Nous savons que tout se finira mal mais nous partageons les bonheurs et les mystères de ces personnages que nous accompagnons à chaque texte avec autant d'intérêt car le suspense est bien maintenu.

Hermès, un esclave va être affranchi et découvrir sa véritable identité, lui qui admire son maître : "C'est sans doute cela qu'Hermès admire le plus chez son maître : cette volonté farouche de ne jamais donner prise au chagrin, ce courage d'être heureux."

Pompeius Catussa est un artisan qui construit une maison pour un couple dont la femme est particulièrement désagréable. Il a recueilli lui-même la fille de son voisin qui est un homme violent…

Guillaume a quitté la terre d'Apulie et rend visite à la Duchesse de Normandie, Sibylle, elle aussi originaire d'Apulie. Elle est mariée à Robert de Normandie qui est un époux indélicat…

Un frère et une sœur ont du mal à vivre comme ils le souhaiteraient : "On nous a ordonné de rester silencieux. Ce n'est pas grave. Nous savons nous parler avec les yeux."

Un philanthrope, monsieur Jouet, va être entraîné dans une bien étrange aventure dans le but de récolter des fonds pour la Société de Charité : "Il y a des années, M. Jouet s'est donné une mission : soulager la misère, cette fange noire et puante qui assaille l'humanité, la ravale, la détruit. Il ne supporterait pas de la voir déferler sur le monde, partout s'insinuer. Il voulait nettoyer les écuries d'Augias." Malgré ses doutes "et pourtant M. Jouet n'en retire plus la même satisfaction qu'autrefois. Ça lui est venu avec l'âge. La vie s'est chargée de balayer ses illusions, et il a compris, peu à peu, que la misère est comme la violence : elle ne finira jamais." , il suit M. d'Outrefaille sans imaginer ce qui va lui arriver…

Une femme accouche d'enfants morts nés et n'aura de cesse de poursuivre une idée fixe…

Comment des instants de bonheur se volent-ils au cœur de l'horreur : "Il se dit je suis en train de faire ce que l'homme a toujours fait : creuser la terre, la retourner, un rapport intime qui dure depuis la nuit des temps. Elle se laisse travailler, elle nous nourrit, et puis un jour ou l'autre elle nous reprend. Et c'est grâce à cela que tout peut continuer, à l'infini. Il essaie de se concentrer sur cette idée qui l'apaise, tandis que la sueur ruisselle dans son dos."

L'amour des humains n'existe-t-il qu'envers des humains ?

Une femme qui va mourir et possède des biens et de l'argent veut avec l'aide de son notaire ne léser aucun de ses enfants. Elle fait le bilan de sa vie et de ses relations familiales. Arrivera-t-elle à réaliser son objectif en laissant derrière elle ses petits carnets ?

La quête des origines poursuit aussi Blandine Le Callet qui va à la recherche de ses ancêtres et en postface nous donne les clés de la conception de ce recueil.
L'écriture est claire et sait allier le suspense et l'humour même si le sujet est grave. Nous sommes embarqués dans des ambiances très différentes mais toutes aussi attachantes et émouvantes. Un très bon moment de lecture qui montre les dérives humaines mais aussi l'importance de la générosité et du respect des autres.

Brigitte Aubonnet 
(15/03/13)    



Retour
Sommaire
Lectures










Stock

(Janvier 2013)
256 pages - 18










Blandine Le Callet,
essayiste et romancière,
a obtenu de nombreux prix littéraires dont le Prix des lecteurs du Livre de Poche en 2007 pour Une pièce montée et en 2012 pour La balade de Lila K.

Bio-bibliographie sur
Wikipédia





Lire sur notre site
un entretien avec
Blandine Le Callet