Retour à l'accueil du site





Jean FAILLER


Les mécomptes du capitaine Fortin
(Mary Lester, volume 45)


Pour rendre service à un ami, le capitaine Fortin va mettre le pied dans un piège qui pourrait bien se refermer sur lui. Heureusement, Mary Lester est toujours là pour aider son précieux adjoint. Mais est-ce bien Fortin la cible ? Ne serait-ce pas Mary Lester elle-même qui serait visée ? Pourquoi et par qui ? Suspense…

Le capitaine Fortin a un ami, l’adjudant de pompiers Béjy, dont la fille de quinze ans s’est laissé entraîner par une bande de jeunes friqués à une soirée privée dans une luxueuse villa du bord de mer. Béjy est très inquiet et Fortin, fidèle à sa réputation, lui dit aussitôt : « Eh bien, on y va ! »

Quand ils arrivent à la villa, l’accueil est plutôt musclé. Les jeunes prédateurs n’entendent pas lâcher leur proie et ils font appel à un agent de sécurité pour décourager les intrus à coups de batte de baseball. Ce n’est pas du goût de Fortin qui envoie valser le gorille dans une vitrine Renaissance. C’est alors que les gendarmes font irruption dans la villa…
Tapage nocturne, coups et blessures, saccage d’un bien privé. Face à tous les témoins de mauvaise foi, la position de Fortin est fragile et les gendarmes ne sont pas mécontents de mettre un policier en difficulté.
La situation ne serait pourtant pas  dramatique si l’on n’avait pas découvert au premier étage le cadavre d’une femme dans une baignoire. D’un seul coup, l’affaire s’aggrave sérieusement et Fortin se retrouve en garde à vue.

Qui est cette femme ? Qui est cet agent de sécurité engagé pour défendre la villa et la petite fête qui était prévue ? Et où se trouve maintenant le disc-jockey qui s’est volatilisé dans la nature à l’arrivée des gendarmes ?

Mary Lester n’est pas décidée à laisser cette histoire s’enliser et son adjoint croupir en cellule sous les accusations d’un avocat de renom venu à la rescousse des riches occupants de la villa.

Seulement, ce sont les gendarmes qui ont la main sur cette affaire et il va falloir toute la ruse et la diplomatie de Mary Lester pour se faire communiquer le dossier et orienter l’enquête de l’adjudant-chef Cotten.

Peu à peu, elle comprend que toute cette histoire est un coup monté destiné à piéger le capitaine Fortin et, à travers lui, de l’atteindre elle et elle a même une petite idée des personnages hauts placés capables de  mettre en œuvre un projet aussi tordu.

L’enquête va se révéler complexe avec un mélange de notables bretons et de dealers de Paris, il va y avoir d’autres cadavres, mais il en faut plus pour décourager ou effrayer Mary Lester et ceux qui ont osé s’attaquer au capitaine Fortin vont comprendre qu’ils auraient mieux fait d’y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans une pareille aventure.

Jean Failler continue imperturbablement sa série policière et manie toujours avec brio l’humour, l’ironie, le suspense et les rebondissements pour fournir chaque année leur dose d’émotions à ses lecteurs devenus "addicts" de cette enquêtrice aussi déterminée et impertinente que fidèle en amitié.

Serge Cabrol 
(01/12/16)    



Retour
Sommaire
Noir & polar




Editions du Palmon

(Octobre 2016)
320 pages - 10


Site de Mary Lester





Jean Failler,
né en 1940 à Quimper, ancien mareyeur, a commencé la série des aventures de Mary Lester dans les années 90.


Bio-bibliographie sur
Wikipédia




Pour lire d'autres articles sur notre site :

Mary Lester N28

Mary Lester N29

Mary Lester N30 & 31

Mary Lester N32

Mary Lester N33 & 34

Mary Lester N42 & 43

Mary Lester N44