Retour l'accueil du site





Annie MIGNARD


La fête sauvage



Annie Mignard n'hésite pas dans ce texte coup de poing à montrer les dérives des foules face à un évènement dramatique ainsi que la médiatisation, souvent indécente, devant le malheur humain.
"Un soir de juin des années 1980, dans le centre de l'Italie, un petit garçon courait par la campagne autour de son village. Un petit garçon de cinq ans, bondissant, léger comme un bouchon. Si vous allez dans la campagne à cet endroit près des maisons, vous trouverez une pelade plate et très étendue qui a un air de garrigue méditerranéenne.
[…]
Et pour lui seul, tout d'un coup, sous ses pieds le vide.
La terre avala l'enfant. Il passait par là, elle s'ouvrit et le goba.
"

En Italie, en juin 1981 un enfant de cinq ans est tombé au fond d'un puits artésien de quatre-vingts mètres de profondeur. A partir, de ce fait divers, Annie Mignard a écrit un superbe texte de fiction qui se lit d'un seul souffle. Nous sommes tenus en haleine par l'espoir, l'horreur de ce que vit cet enfant et ses parents et le dégoût et les interrogations que suscitent l'attitude de toutes ces personnes qui ont accouru pour voir, eux-mêmes ce "sacrifice humain, d'un très vieux rite, […] Miracle ! La terre mange un enfant en direct ! Elle l'a happé de sa bouche vorace, elle est en train de la déglutir tout cru."

Féroce texte qui nous renvoie à des émotions primaires, celles de la survie, celles de la filiation, celles des évènements où l'humain est impuissant face à la nature qui résiste même aux moyens mécaniques.

Les illustrations d'Emmanuel Tête montrent toutes les émotions de cette situation dramatique, forte de toutes les contradictions de l'être humain. Les couleurs et les dessins mêlent horreur et insouciance.

Ce texte fort et émouvant où le suspense est maintenu jusqu'à la fin permet de s'immerger au cœur des contradictions humaines et des évènements dramatiques qui bouleversent le cours des vies.

Brigitte Aubonnet 
(13/04/13)    



Retour
Sommaire
Lectures








Chemin de Fer

(Novembre 2012)
60 pages - 14




Annie Mignard

Visiter le site
de l'auteur :
www.anniemignard.com