Retour à l'accueil du site





Benoît MINVILLE


Rural noir


Amitié, amour, jalousie, au sein d’un groupe d’adolescents mais aussi roman plus grave autour de la désertification des campagnes quand les entreprises, les services publics et les commerces mettent la clé sous la porte et sont remplacés par l’économie parallèle des trafics en tous genres, quand les cités des grandes villes étendent leurs territoires mafieux vers les zones rurales sinistrées où les panneaux « à vendre » se multiplient sur les maisons.

Au fil de tout le livre, les chapitres du passé alternent avec ceux du présent.

Le passé c’est le village de Tamnay-en-Bazois, dans la région de Nevers, quinze ans plus tôt. Romain et Chris, les fils du cantonnier ; Julie, la seule fille du « gang » comme ils aiment s’appeler ; Vlad, le bagarreur, un garçon plutôt sauvage qui a noué avec Romain une amitié indéfectible. Une petite bande d’ados sympathiques. Les balades à vélo, quelques bêtises, rien de bien méchant… Jusqu’à la rencontre avec Cédric, un garçon venu d’ailleurs, encore plus sauvage et violent que Vlad. Entre eux deux, le courant est tout de suite passé. Vlad a dû se partager : d’un côté, Romain, Chris et Julie ; de l’autre, Cédric et leur mystérieuse amitié. Mais au sein du « gang », l’ambiance est parfois un peu tendue. Une fille et trois garçons, ce n’est pas simple.

Le présent, c’est Romain qui revient au village après dix ans d’absence. Il était parti à vingt ans, après le décès de leurs parents dans un accident de voiture, laissant son frère à peine majeur seul dans la maison familiale. Maintenant Chris est potier et vit avec Julie qui est devenue infirmière et attend un enfant. Tout pourrait être pour le mieux dans le meilleur des mondes si on ne retrouvait pas, le jour même, le corps de Vlad dans un pré, roué de coups, entre la vie et la mort. Qui a fait ça ? Pourquoi ? Après le départ de Romain, qu’étaient devenues les relations entre Vlad, Chris, Julie et Cédric ? Peu à peu le passé vient éclairer le présent mais le présent se montre beaucoup plus violent que le passé.

On comprend vite que Vlad et Cédric se sont acoquinés avec des trafiquants pour organiser (et diriger) un réseau de drogue dans la région. Vlad a acheté un garage, un café, un restaurant. Tout allait bien pour lui mais, visiblement, il y a eu un problème.

Chris et Romain sont décidés à tout faire pour savoir ce qui s’est passé, pour venger leur ami d’enfance, pour nettoyer leur village du trafic de drogue. Cédric semble désireux, lui aussi de trouver (et punir) ceux qui ont massacré son pote mais ses relations avec Romain et Chris restent aussi orageuses qu’à l’adolescence. Le milieu de la drogue n’est pas un univers de Bisounours et le combat des deux frères ne va pas être de tout repos !

Mais est-on bien sûr que l’agression contre Vlad est vraiment liée au trafic de drogue ? Des secrets difficilement enfouis pourraient bien remonter à la surface et modifier en profondeur le sens de cette histoire. C’est tout l’art d’un auteur de polar de créer du suspense et ouvrir plusieurs pistes...

Benoît Minville, déjà convaincant dans ses romans pour la jeunesse, prouve ici qu’il peut aussi captiver un public adulte. Les personnages sont attachants (malgré leur violence, pour leurs failles et leur fidélité à la parole donnée), les rebondissements s’enchaînent sans baisse de régime et l’écriture alterne à merveille l’angoisse et la tendresse. Du noir construit autour de l’amour et de l’amitié sans occulter un fond social bien sombre, on en redemande. Un auteur à suivre...

Serge Cabrol 
(02/05/16)    



Retour
Sommaire
Noir & polar







Gallimard
(Février 2016)
Série Noire
256 pages - 18









Benoît Minville,
né en 1978, est librairie. Après trois romans pour la jeunesse, Rural Noir est sa première Série Noire.





Découvrir sur notre site
deux romans jeunesse
du même auteur :

Les Géants

Victor Tombe-Dedans chez les Trois Mousquetaires