Retour à l'accueil du site





Chantal PELLETIER

Et elles croyaient en Jean-Luc Godard



Certains voient leur vie basculer dans une grotte à Lourdes ou derrière un pilier de Notre-Dame. Pour Anne, ce fut dans une MJC. Pas avec Dieu ou la Vierge Marie mais avec Jean-Luc Godard. Une vraie révélation !
« C'est l'automne 64, Anne a un peu plus de quinze ans et sa vie commence avec À bout de souffle dans la pièce minuscule provisoirement dévolue au ciné-club d'une Maison des jeunes en chantier. »
« Assise à deux mètres de l'écran, au premier rang d'une vingtaine de chaises en formica, Anne est en adoration. Y a quelque chose que j'aime mais je sais pas quoi. Deux cinglés magnifiques, adultes pas vieux schnocks, pas plombés, pas foutus, l'emportent dans une existence joyeuse, pleine, enchantée. Elle gambade avec Belmondo, insolent, imprévisible, elle s'approprie ses cabrioles qui dessinent des soleils et des planètes, elle fume sans arrêt comme si elle tirait l'oxygène de ses clopes. Garçon manqué, fille réussie, elle est Jean Seberg, sa coupe de cheveux, ses lèvres brillantes, ses épaules veloutées, ses pulls rayés, ses jambes minces. »

Anne vit à Lyon, fille unique de Louis, employé aux abattoirs, et de Noëlle, aide comptable. Et cette existence lui paraît bien étriquée. Dans les films de Godard, il y a de la folie, de la liberté, de l’amour, de la joie… Dans Bande à part, Anna Karina « est courtisée par Sami Frey et Claude Brasseur, comment des types aussi drôles peuvent-ils exister ? »
« La Maison des jeunes est son refuge, son oasis, sa cour de récréation, son centre de formation et d'apprentissage, son église. Elle ne loupe aucun ciné-club. Antonioni, Bergman, Visconti, Bunuel, Welles. »

Outre le cinéma, Anne découvre aussi la littérature. Simone de Beauvoir met fin aux lectures de l’enfance et la mène à Sartre, Gide, Camus, Vian, Rimbaud…
D’un seul coup, grâce aux films et aux livres, la vie lui paraît bien plus vaste, riche et passionnante, que l’existence qu’elle mène avec ses parents dans leur petit appartement.

Nous découvrons ses amies, Marie, la « plus que sœur » et Clo, la bourge, ses rencontres avec JP, le voisin un peu plus âgé qui l’accompagne au ciné-club, et Fernand, un jeune communiste qui « l'épate avec sa gueule de petite frappe, ses cheveux brillantinés et ses blousons de cuir noir. »

Au fil des pages, nous suivons Anne dans sa découverte de la vie, sa première cuite, sa première relation amoureuse, sa première déception, sa première déprime…

Le théâtre aussi vient prendre une grande place dans sa vie. Marc, le professeur d’art dramatique, organise une représentation de La leçon de Ionesco et leur présente les comédiens de la troupe. Après le cinéma et la littérature, c’est la troisième révélation. C’est aussi la rencontre avec Brigitte, la belle et blonde comédienne, et son frère Raoul qui réalise des courts métrages. Anne épouse Raoul et monte avec Brigitte des spectacles qui rencontrent un grand succès.

Le roman est construit en deux parties, 1964-1968 et 1969-2014. L’adolescence, puis la vie de femme. Un demi-siècle de rencontres, d’aventures, de découvertes et de passion.

Chantal Pelletier nous offre là un livre passionnant et passionné autour d’un personnage attachant, un parcours qui n’est pas sans similitudes avec celui de l’auteur sans être pour autant une autobiographie. Beaucoup de lecteurs – et de lectrices – se retrouveront dans cette période initiatique des années 60 où une génération découvrait la liberté grâce aux livres, aux films ou au théâtre, grâce aussi aux Maisons des Jeunes et de la Culture où les corps et les âmes pouvaient apprendre à exister, se rencontrer, s’épanouir et s’exprimer dans une multitude d’activités collectives. Le parcours d’une femme mais aussi le roman d’une époque, un livre émouvant dont on sort ragaillardi : ce qui ne tue pas rend plus fort !

Serge Cabrol 
(02/04/15)   



Retour
Sommaire
Lectures








Editions Joëlle Losfeld

(Janvier 2015)
160 pages - 14,90 €




Chantal Pelletier,
née à Lyon en 1949, membre des Trois Jeanne au théâtre, est l'auteur de nombreux romans parus dans la Série Noire et chez Joëlle Losfeld ainsi que d'ouvrages pour la jeunesse.


Visiter le site
de l'auteur :
http://chantal
pelletier.free.fr






Découvrir sur notre site
un autre livre
de Chantal Pelletier :


Cinq femmes chinoises