Retour à l'accueil





Coline PIERRÉ


L’immeuble qui avait le vertige



Hannah et sa famille viennent d’emménager dans un immeuble tout neuf de vingt étages baptisé Hector.
Hector était équipé d’une salle de sport, d’une crèche, d’une grande bibliothèque, d’un ciné-club, d’une salle de jeux et d’une autre de musique.

Hector est non seulement pensé pour répondre à tous les besoins de ses habitants, mais il satisfait également les dernières normes environnementales.
L’immeuble possédait aussi des panneaux solaires qui alimentaient en électricité l’ensemble du bâtiment. Des récupérateurs d’eau de pluie permettaient de remplir les toilettes et les lave-linge.

Bref, Hector a tout pour plaire, si ce n’est une étrange particularité : il a le vertige et son malaise se traduit par des tremblements qui inquiètent ses occupants.
Malgré les nombreuses analyses effectuées par des spécialistes, les scientifiques ne comprennent pas l’origine de ce trouble.

Louise, une des habitantes, a peut-être une idée pour guérir Hector. Hannah va l’aider.
Mais cette solution n’est pas du goût de tous et les  riverains en ont assez des nuisances engendrées par cet immeuble qui tremble. Ils réclament purement et simplement sa démolition.

Comment sauver Hector ?
L’entreprise, bien qu’immense, ne décourage pas les occupants de l’immeuble qui s’unissent dans l’effort.

Le récit évoque avec originalité l’aberrance de la démesure urbaine mais aussi l’extraordinaire force de la détermination et de la solidarité.
Un roman qui, avec son petit grain de folie, pense la ville autrement, l’humanise et redonne tout son sens à la vie d’un quartier.

Un livre plein d’énergie.

Cécile De Ram 
(14/05/15)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Éditions du Rouergue

Collection dacodac
80 pages - 7

À partir de 9 ans