Retour l'accueil du site





Jean-Claude PIROTTE

Plein emploi



Un recueil de poésie qui joue avec les formes classiques comme le sonnet et tâte brillamment de la rime et des assonances, divisé en six parties de taille inégale (de 6 à 45 pages) dont les titres sont déjà prémisses d'un voyage singulier. Charbon de mer, en hommage à Jacques Baron ; Croque-mort et croque-au-sel, série plus longue et dans la veine coutumière de l'écrivain ; La main passe, fantaisie de six pages sur le jeu ; Exercices de lune, dédicacé à Max Jacobet écho à la « Ballade à la lune » d’Alfred de Musset mais aussi à Jules Laforgue et Henri Thomas ; Les ombres d’autrefois, dédicacé et parfois en écriture croisée avec Jean Follain ; et, pour conclure l'ensemble, Sonnets et sornettes dont le titre dévoile la nature plus ludique.

Jean-Claude Pirotte s'accompagne ici d'autres poètes, morts ou vivants, qui peuplent et illuminent sa solitude et sa création et, si l'ombre de sa mort prochaine se profile déjà derrière sa maladie, ce livre n'est ni désespéré ni nostalgique.  
Voyages de couleurs et d'odeurs, de l'humus de la forêt sous ses pas au vol des oiseaux en plein ciel, au fil des poèmes, c'est toute une atmosphère ancrée dans de sublimes paysages, nourrie d'errance, de vin, d'amitié, d'enfance, de jeu, d'oiseaux mais ne reculant pas à gueuler la marginalité, la mort, l’angoisse de l'écriture, la misère porteuse de colère ou d'évoquer le quotidien, que le lecteur découvre en cheminant à ses côtés. Une poésie sensible, intime, musicalement travaillée et d'une présence incomparable faite pour dériver et se perdre dans un temps étiré et à contre-courant.

Le paraphraser serait indigne, laissons donc la parole au poète avec une sélection toute personnelle :

L'écriture :
Entre lune par la soupente
entrouverte car il est temps
d'écrire ensemble la romance
de ton reflet dans les étangs

entre poser sur ma main blanche
et ma page tout aussi pâle
ton regard avant que le temps
nous sépare d'un coup d'épaule

viens murmurer à mon oreille
ce que ne dit pas le soleil
viens partager ma longue attente
et me dicter les mots de craie
sur l'ardoise de mon enfance
       (Exercices de lune)

La mort :
mourir vous m'en direz tant
j'observe l'heure à ma montre
et les dix commandements
étant moi, je suis autre

et c'est l'autre qui mourra
lui qui se gausse de tout
pauvre gosse il se perdra
en jouant tous ses atouts

pendant ce temps je regarde
les nuages se presser
au soleil – la tour prend garde –
je vis bien dans le passé
       (Croque-mort et croque-au sel)

La colère :
le soleil brille
sur le camp de la mort
un enfant de Libye
entre des corps sanglants
voit se lever l'aurore

loin de lui des écoles
s'ouvrent au jour d'automne
dans la cour se bousculent
des enfants de banquiers
      (Les ombres d'autrefois)

La misère des réfugiés et la nature :
on doit trembler dans les chaumières
quand vient l'hiver sans passeport
le bonhomme a occis son père
qui fut l'automne jusqu'au bord

des étangs où les arbres morts
pleuraient leurs larmes végétales
et voyaient se noyer les ors
dévalués du capital

ô l'hiver au regard glacé 
p; ô les râles des trépassés
qui veulent revivre à tout prix 

leur voyage en autocar
et revoir les femmes éprises
qui agitaient tant de mouchoirs
      (Charbon de mer)

L'errance sous forme de comptine enfantine :  
Le bonhomme il est zarbi
et puis t'as vu ses habits
il récite des patenôtres
il n'est vraiment pas des nôtres

il promène en chancelant
un animal répugnant
il se prend pour qui ma mère
on dirait un coléoptère

il est passé puis il repasse
il se fourvoie de place en place
on lui fait des niches mais il

se détourne malhabile
de nos chemins tout tracés
il disparaît dans le fossé
      (Sonnets et sornettes)

 

Avec la publication à titre posthume de ce carnet  commencé à la mer du Nord en janvier 2010,  continué dans le Jura et achevé à la mer du Nord le 20 octobre 2011, c'est un superbe cadeau que nous offre le Castor Astral.  À déguster avec lenteur et bonheur.

Dominique Baillon-Lalande 
(04/11/16)    



Retour
sommaire
Posie








Le Castor Astral

176 pages - 15
















Jean-Claude Pirotte
(1939-2014)
poète, romancier et peintre, est l'auteur d'une cinquantaine de livres parus chez divers éditeurs.




Bio-bibliographie de
Jean-Claude Pirotte
sur Wikipédia







Découvrir sur notre site
d'autres livres
du même auteur :


Absent de Bagdad





Place des Savanes





Ajoie





Il y a