Retour à l'accueil du site





Pascal PRÉVOT


Rien ne presse, majesté !



La maman de Jonas est plutôt du genre hyperactive. Célibataire, entre son travail et ses quatre enfants, elle n’a pas le temps de se reposer et ses journées, en perpétuel mouvement, sont bien remplies.
Jonas, de son côté, élève Amalia, une tortue de terre. À force d’observation et vérification des hypothèses, il a remarqué un phénomène étrange : au  contact d’Amalia, tout ralentit, tout se détend.
Jonas a une idée pour exploiter à bien le don de son animal de compagnie.
Lors d’un pique-nique, il glisse subrepticement sa tortue sous la chaise de sa maman. L’effet est immédiat.
Maman a bu une gorgée, puis reposé sa tasse. Elle a fermé les yeux et souri en tournant son visage vers le soleil.
Miracle de la tortue !
Un soir, Jonas oublie Amalia dans la chambre de sa mère. Catastrophe, c’est le surdosage de lenteur.
Ultra détendue, la maman de Jonas en oublie de déposer son fils à l’école et file au bord de la mer.
Et si c’était l’occasion de prendre vraiment le temps de vivre et de faire des rencontres ?

L’histoire est amusante et le récit très rythmé.

De nombreuses illustrations se mêlent au texte. Façon bande dessinée, elles prennent parfois le relais sur plusieurs pages, proposant ainsi une lecture vivante et variée. Elles méritent vraiment qu’on s’y attarde et qu’on les observe dans leurs moindres détails, nombreux et pleins d’humour.

Le roman, comme une réflexion sur la vie, le travail, la famille, évoque le quotidien souvent agité des adultes qui ne savent plus ralentir, se privant ainsi de moments agréables et indispensables.

Voici un roman jeunesse pour prendre le temps de lire et de se faire plaisir.

Cécile De Ram 
(13/08/15)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Éditions du Rouergue

Collection zig zag
80 pages - 6,80

À partir de 8 ans



Illustrations
Benoît AUDÉ