Retour l'accueil du site





François-Olivier ROUSSEAU

Devenir Christian Dior


À l’heure où les défilés et les « fashion week » mettent sous les feux des projecteurs les milieux de la mode, le roman de François-Olivier Rousseau vient à point et ne peut que retenir notre attention pour nourrir notre plaisir. C’est bien de l’envers du décor dont il s’agit : la vie de Christian n’est pas un long fleuve tranquille et le narrateur nous fait remonter le temps et nous transporte à Granville, dans la villa des Dior.

Le jeune Christian cherche sa voie, il dessine, contrecarre les projets auxquels le destine son père. Mais loin de tous les clichés que l‘on pourrait redouter, le récit est passionnant. L’installation à Paris de Christian Dior, jeune dessinateur de chapeaux, nous permet de retrouver tous les milieux artistiques et intellectuels des années 1920 : Piguet lui propose un engagement à plein temps, afin que Christian ait tout le loisir de suivre la réalisation des robes qu’il a dessinées… « Mais attention, l’avertit Piguet, votre défaut, c’est votre timidité. […] Je ne veux pas que vous fabriquiez du Molyneux ou du Chanel, je veux du Christian Dior ! » Nous suivrons l’aventure jusque dans les années 50 : vous croiserez Max Jacob, Gertrude Stein, Giraudoux, Cocteau…

Le parcours de Christian est loin d’être linéaire ; il affronte les drames familiaux, la guerre, dans des circonstances improbables. Mais surtout, vous comprendrez comment certaines rencontres ont pu influencer le devenir de Dior. Assurer un défilé pendant la période de l’après-guerre relève du miracle : il faut du tissu et dans l’atelier, l’exigence et la débrouillardise côtoient la générosité et l’abnégation ; ce roman nous montre l’aventure humaine, intellectuelle et artistique que représente la création d’une maison de couture. Et Dior est incarné, dans son génie, ses fragilités, ses doutes, ses angoisses…

François-Olivier Rousseau nous offre son talent de conteur, son écriture efficace, pour retracer la vie française, provinciale ou parisienne, les destins et les hasards qui ont fait de Christian Dior un créateur incomparable et qui rendent hommage à ceux qui, dans la lumière ou dans l’ombre, ont accompagné, aidé, aimé l’hôte de la rue Montaigne.

Sylvie Legendre-Torcolacci 
(10/10/16)    



Retour
Sommaire
Lectures









Éditions Allary

(Septembre 2016)
300 pages 18,90




François-Olivier Rousseau, né en 1947, romancier, biographe et scénariste, est l’auteur d’une quinzaine de livres.

Bio-bibliographie sur
Wikipédia