Retour l'accueil du site






Sophie VAN DER LINDEN


La fabrique du monde


Mei est une jeune ouvrière chinoise d'origine paysanne qui, bien qu'âgée de seulement dix-sept ans, se retrouve dans un milieu impitoyable : celui des usines chinoises, où l'on martèle sans cesse aux employés des devises, où l'on impose des cadences infernales en fonction des commandes et où le soir, on se retrouve dans une chambrée.

Les rythmes sont tels que la jeune fille s'écroule, anéantie d'épuisement. Et je suis ici, allongée sur ma couche, entourée de mes tissus, de mes posters, de mes dessins sur le mur, et de mon seul et unique livre sous l'oreiller. Avec ses onze lits autour de moi. Dans cette chambre qui ouvre sur le balcon empli de nos seaux et nos affaires qui sèchent.
Les divertissements sont plus que rares.

Pour avoir osé défier un contremaître, Mei se voit privée de salaire, donc de retour au pays pour le Nouvel An chinois. Pétrie de culpabilité et de chagrin, elle appellera sa famille. Cependant alors qu'elle appréhendait la solitude de ces quelques jours dans l'usine désertée, Mei trouve refuge dans le rêve et dans la découverte d'un amour improbable...

Construit à la façon d'un diptyque qui montrerait comment l'aspiration au rêve est une nécessité pour résister à la difficulté de survivre dans un univers infernal, ce roman touchera aussi les adolescents qui découvriront non seulement les réalités d'un monde où l'esclavagisme n'est pas un vain mot mais aussi l'importance de se construire, de rêver pour se comprendre et prendre conscience de ce que l'on veut.

Sophie Van der Linden, spécialiste de la littérature pour la jeunesse, signe avec La fabrique du monde son premier roman, écrit avec justesse et poésie.

Sylvie Legendre-Torcolacci 
(22/08/13)   



Retour
Sommaire
Lectures








Buchet-Chastel

(Août 2013)
144 pages - 13




Bio-bibliographie de
Sophie Van der Linden
sur Wikipédia