Retour à l'accueil du site





Veronika MARÉK


Tom et Théo



La lecture d’images s’entraîne comme la lecture de tableaux. Voici ce que nous proposent Tom et Théo. Chaque double page présente une aventure  des deux personnages, à gauche en texte, à droite en une série d’images. Dix-huit histoires – avec un bonhomme de neige, un ours, une canne à pêche… – qui abordent diverses émotions : la tristesse, la colère, la patience, la joie, la compassion, avec beaucoup d’inventivité.

On peut tout d’abord raconter à partir des images puis lire le texte qui est en vis-à-vis ou, à l’inverse, lire le texte puis l’associer aux images. Une très belle approche dans un sens comme dans l’autre ce qui permet de créer des liens entre le texte et les images en y mettant du sens ce que ne font pas toujours naturellement certains enfants. Les illustrations sont très sobres et très claires. Le trait fin facilite la perception visuelle et il n’y a pas de surcharge ce qui permet à l’enfant de ne pas se perdre dans des détails distracteurs.

Pour les enfants de maternelle cela permet de sensibiliser aux histoires imagées et écrites. Ils ont ainsi une première approche de la lecture. Pour ceux de primaire, cela permet de mettre du sens et des images derrière les mots.

Lire une bande dessinée est tout un art dans sa double dimension écrite et dessinée.

Les histoires permettent aussi de réfléchir :
– Ça bouge ! J’ai attrapé un petit poisson.
– Échangeons nos cannes. La tienne a l’air meilleure.
–Et voilà un gros poisson ! Tu vois, Théo, ça ne dépend pas de la canne, mais du pêcheur. 

Une belle rencontre avec la lecture sous ses diverses formes.

Brigitte Aubonnet 
(15/06/15)    



Retour au
sommaire
Jeunesse








Grasset Jeunesse

Format 20,5 x 21,5 cm
40 pages - 13,90



Traduit du hongrois par
Chantal PHILIPPE