Retour à l'accueil du site





1947 - Almanach littéraire


coordonné par David MARTENS & Bart VAN DEN BOSSCHE



On a parfois dit que l'œuvre d'un écrivain en dit beaucoup plus sur une période historique que ce qu'ont pu en dire les historiens. Les auteurs de "1947, Almanach Littéraire" confirment et infirment à la fois ce point de vue. C'est que l'année 1947 n'a pas été choisie au hasard : la guerre est finie mais la précarité, les privations, les pénuries de toutes sortes demeurent ; sur le plan international c'est l'année où planent l'ombre de la bombe atomique, le début de la guerre froide, les premières indépendances des pays colonisés. C'est dans ce contexte de turbulences que l'année 1947 voit paraître un foisonnement inouï d'œuvres littéraires : La Peste de Camus, Le Musée Imaginaire de Malraux, Le Docteur Faustus de Thomas Mann, Si c'est un Homme de Primo Lévi, Cahier d'un retour au pays natal d'Aimé Césaire pour ne citer que quelques auteurs. Pour certains, l'expérience personnelle de la guerre (résistants et collabos), les camps et la shoah, l'engagement politique pro-URSS ou pro-USA sera une matière inépuisable qui alimentera toutes leurs œuvres ; pour d'autres, c'est tourner la page, inventer de nouvelles formes d'art. Dans tous les cas, c'est en 1947 qu'un bouillonnement littéraire surgit.

Ce bouillonnement littéraire, ces polémiques parfois violentes, le surgissement d'idées nouvelles, tout cela est remarquablement 'radiographié' au travers de chacune des contributions des auteurs de telle sorte que le lecteur revit en direct la fabrique d’œuvres qui lui sont aujourd'hui devenues classiques et familières.

Un autre atout de ce livre, c'est d'avoir embrassé la production littéraire si ce n'est du monde entier, du moins de la plupart des pays impliqués dans la Seconde Guerre mondiale. Bref, un livre de référence bien documenté et abondamment illustré à recommander à toutes celles et ceux qui aiment la littérature et l'histoire. 

Yves Dutier 
(02/11/17)    



Retour
Sommaire
Lectures








Impressions nouvelles
(Octobre 2017)
368 pages - 24