Retour l'accueil du site





Patrick AUTRÉAUX

La voix écrite


Qui se demande comment se construit un auteur doit s’emparer de toute urgence de La voix écrite. Patrick Autréaux, avec la sincérité d’un homme en quête d’une vérité personnelle, nous livre ici son cheminement. Du premier livre à celui-ci, comment s’est écrite son œuvre ?

La réponse est dans le titre : en cherchant sa voix. C’est un travail qui ne s’apprend pas. Un jour, on discerne cette voix et il faut la suivre. Il y a du spirituel dans la démarche. Une touche de mystique, beaucoup d’esprit. Du corps aussi. Les deux, esprit et corps, doivent marcher de concert et, pour y parvenir, la solitude, le doute, l’étude sont nécessaires ; étude de ses propres textes et de ceux des autres.

Patrick Autréaux rend grandement hommage aux livres qui l’ont accompagné. Après avoir livré ce qui l’a intimement guidé durant ces années de construction, il emplit deux pages de titres d’ouvrages dont le lecteur est invité à s’emparer, comme pour commencer son propre parcours.

Mais l’auteur de La voix écrite rend également hommage à son éditeur, cet être qui doit croire au texte reçu et à l’homme qui l’a écrit. Cet être, de corps et d’esprit lui aussi, on le découvre maïeuticien ami, confident. Loin des clichés du monde éditorial, Patrick Autréaux nous montre qu’auteur et éditeur forment un couple.

L’un répond à l’autre, dans une sorte de symétrie que la vie a parfois le don de rendre parfaite. Entre Patrick Autréaux et Max, ce fut le cas. Aujourd’hui, Max est mort, et ce livre est peut-être pour lui. Lui qui est mort du cancer auquel, jadis, l’auteur avait survécu. Lui qui déclara à son auteur avant de mourir : « Je comprends mieux tes livres. » Derniers mots, dernière reconnaissance. Patrick Autréaux ne pouvait que revenir à l’essentiel : la naissance de cette voix que Max avait accueillie.

Naître à l’écriture, naître à la littérature, mettre ses pas dans ceux qui ont précédé, comment oser ? Pour Patrick Autréaux, ancien psychiatre urgentiste, tout avait commencé avec la maladie. Malade, il a quitté son travail et décidé qu’il devait se consacrer à l’écriture. Il a eu raison. Car lire son trajet revient à à se plonger dans le dur métier de vivre, si proche du beau métier d’écrire.

Isabelle Rossignol 
(14/04/17)    



Retour
Sommaire
Lectures








Verdier

(Janvier 2017)
144 pages - 16





Patrick Autréaux,
né en 1968, vit entre Paris et Cambridge, aux États-Unis. Poète, critique d’art, nouvelliste et romancier, il a déjà publié huit livres.

Visiter le site de l'auteur :
www.patrickautreaux.fr