Retour à l'accueil du site





Amandine DHÉE

La femme brouillon


Être une femme créatrice et devenir mère, est-ce compatible ? Être féministe et devenir mère, est-ce possible ? Voilà ce que nous propose avec un humour corrosif Amandine Dhée. Ce texte dénonce toutes les pressions réalisées par la société sur le rôle que doivent jouer les femmes. Comment concilier le bonheur de devenir mère et l’exclusion de la société qui en découle ? Être mère range dans la catégorie des personnes qui ne parlent que couches, dents qui poussent, premier mot, premiers pas… Le statut de femme, de personne pensante, impliquée dans la vie disparait comme par magie ! La société enferme la femme dans son rôle de mère et le bébé envahit le temps de sa génitrice. Il l’accapare en permanence et elle a du mal à défendre quelques espaces de liberté.

Nous suivons les différentes étapes de la grossesse où parfois l’on demande l’avis du futur père en ignorant quasiment la future mère. Il est sûr que : « Le père est une mère très acceptable. Le lien qu’il tisse avec le bébé me cause une immense joie. Il paraît que les rôles non sexués, ça fout en l’air les fondements de notre société. Tant mieux, on en créera d’autres. »

Chacun des deux parents joue un rôle essentiel mais ce que vit une femme quand elle va devenir mère est une période de sa vie très particulière : « Au milieu de cette guimauve, où dire la violence d’être habitée par un autre ? Suis-je la seule à penser à Alien ? »   « Avec le bébé, ma voix n’est pas la même. Il dispose d’une tonalité rien qu’à lui, une radio pirate qui l’inonde de chansons sucrées. Longtemps relégués dans un coin du cerveau, marionnettes, escargot, et pirouette cacahuète font un retour triomphal.»

Et les bébés émerveillent mais éloignent aussi : « J’invite une amie à une activité extraordinaire, un goûter avec deux autres mamans et nos petits de quelques semaines. Super, non ? Super, dit-elle. Je viendrai la semaine d’après. » 

C’est un texte passionnant qui nous renvoie à toutes les interrogations que chaque femme se pose au moment d’une grossesse, ce mélange de bonheurs et d’angoisse, de moments extraordinaires et de moments compliqués : « Je tente d’écouter une émission de radio avec le bébé, je tente de lire un roman avec le bébé. Ça ne marche jamais. Le bébé vortex aspire tout. »

C’est un très beau texte féministe – « Les femmes devraient toujours se méfier quand on leur accorde un monopole. » – que devraient lire toutes les femmes et les hommes aussi.     

Brigitte Aubonnet 
(15/06/17)    



Retour
Sommaire
Lectures








La Contre Allée

(Janvier 2017)
96 pages - 13







Amandine Dhée
née dans le Nord en 1980 a déjà publié quatre livres chez le même éditeur.