Retour à l'accueil du site
Retour Sommaire Nouvelles





Anthologie choisie par Gianfranco Contini


Italia Magica


À propos, j’ai réussi à capturer deux petits silences ;
ils ont un duvet très doux et sont plus foncés que la mère.
(Tommaso Landolfi, Semaine de Soleil)

Madame, étonnez vos amis, dans votre salon, installez un crocodile ! Ce slogan pourrait servir de réclame aux huit auteurs, Moravia, Landolfi, Palazzeschi, Baldini, Lisi, Zavattini, Morovich et Bontempelli dont certaines nouvelles, pas si nouvelles que ça puisqu’elles ont déjà été publiées en 1946, sont à nouveau recueillies ici, comme un témoignage de la verdeur provocatrice de la littérature italienne du vingtième siècle.

Ce serait dommage de résumer les différentes nouvelles dont les histoires ne sont qu’un prétexte à démontrer l’absurdité de notre condition. Du mélange surréaliste de cruautés à la Maldoror, d’angoisses à la Kafka et de situations ineptes à la Ionesco, surgit un univers étrange, impertinent, drôle, malsain, beau et désespéré.

Je mourus alors en cette nuit glaciale. Remarquez que je n’accuse personne, pas même ceux qui nous écoutent de là-haut. Il est possible (bien que je ne le croie pas) que les choses aient suivi un cours normal et que tout cela soit juste. Mais vous, les hommes que j’aperçois dans l’ombre, pourquoi me considérez-vous avec cette superbe ? Le sort de vos semblables sera un jour pareil au mien.
                                                    (Tommaso Landolfi, Le récit du cancrelat)

Sylvie Lansade 
(13/03/17)    



Retour
Sommaire
Lectures








Libretto

220 pages - 8,70



Nouvelles traduites de l'italien par
Hélène Breuleux