Retour l'accueil du site





Élisabeth JACQUET


Mon mari et moi




Le sous-titre, Petite exploration conjugale, est assez explicite sur le sujet de ce livre ludique et divertissant qui dans un monologue de 140 pages nous restitue les réflexions d'une femme quant aux concepts de couple et de mariage dans la société occidentale. 

« Un jour un homme est devenu mon mari » mais qu’est-ce qu’un mari ? Que sait-on finalement de  celui ou celle avec qui on partage sa vie, «des sanitaires, des bruits odeurs et rituels de nos corps sans cesse à proximité » ? Qu’est-ce qui nous fait rester avec cette personne avec laquelle nous entretenons des rapports ambigus, juxtaposant  « avec autant de constance et de naturel tu me manques à je ne peux plus te supporter » ? Qu'est-ce qui fait qu'un couple dure ou non ? « Le mariage simplifie-t-il l’existence » ?
Voilà ce qu'à partir de l'observation de sa vie conjugale avec celui qu'elle s'est choisi comme époux il y a presque 20 ans, se demande cette femme avec autant d'humour que de gravité, non sans tendresse et malice.

À travers le couple marié c'est aussi toute une société que l'épouse ausculte :
« Mariés, la ''femme'' demeure, elle garde sa fonction, l’homme devient "mari'', il en change : où chercher l’explication ? »
« Quand je tiens notre livret de famille entre mes mains, je n'en reviens pas d'être allée aussi loin. Je relis chaque paragraphe, plusieurs pistes de réflexion s'ouvrent à moi. ''Les époux se doivent mutuellement fidélité, secours, assistance'', en quoi ces trois choses sont-elles liées ?  Le danger est-il si grand que ''secours'' doive se doubler d’ "assistance" ? Entre les deux quelle différence ? Soudain s'ouvre un étang profond où nous nous enfonçons à tour de rôle mon mari et moi : attrape ma main, tiens bon, ne lâche pas ! »
« Est-ce pour parfaire l'idée de mariage ou se perfectionner dans le mariage que certains d'entre nous se marient plusieurs fois ? »

De ce texte bref écrit initialement pour France Culture, Elisabeth Jacquet a fait un réjouissant petit livre d'aphorismes sur le couple et son évolution, sur la vie commune et l'interdépendance qu'elle induit, sur le regard parfois contradictoire que notre société et nous-mêmes portons sur lui.
Les questions s’enchaînent en une série de variations amusantes et d'observations fines avec une pudique distance qui n'amène pas le lecteur à s'immiscer dans son intimité conjugale (nous en saurons d'ailleurs fort peu sur Monsieur et Madame eux-mêmes) mais à considérer ces mots qu'elle nous renvoie comme un miroir qui nous serait tendu.

Un bouquet d'images décalées et drôles qui, avec une vivacité toute théâtrale, ressemble plus à un hommage inattendu au couple marié qu'au règlement de compte que l'on aurait pu attendre.
« Après le mariage pour tous, voici un petit livre pour tous sur le mariage » écrit l'éditeur en quatrième de couverture en écho à l'espièglerie mise par l'auteur pour la rédaction de cet essai léger sur l'union conjugale rituelle et contractuelle.
Effectivement, ce livre-là devrait en faire sourire plus d'une et peut-être quelques-uns.

Dominique Baillon-Lalande 
(31/03/17)    



Retour
Sommaire
Lectures










Serge Safran

(Mars 2017)
144pages - 14,90








Élisabeth Jacquet
a déjà publié
une dizaine de livres.


Bio-bibliographie sur
Wikipédia



Visiter le site
d' Élisabeth Jacquet