Retour à l'accueil du site
Retour Sommaire Nouvelles






Michel LAMBERT

Le lendemain



Rencontres impromptues ou retrouvailles d’anciens amants, les neuf nouvelles de ce recueil mettent en scène des personnages qui ont besoin de parler, pour exorciser de vieux démons ou simplement partager un peu de chaleur humaine. Des hommes et des femmes pour qui un cri, une silhouette, un lieu, suffit à rouvrir une blessure mal cicatrisée, à ranimer une ancienne douleur,  un souvenir enfoui de bonheur brisé ou de gloire passée.

Neuf histoires, neuf tranches de vie, dans un café, un cinéma, une boîte de nuit ou lors d’une réception, sur un hippodrome ou un aérodrome, grâce au hasard ou à internet, neuf confrontations entres des personnages qui se retrouvent ou se découvrent, dont on partage les paroles et les pensées, les regrets ou les espoirs, des portraits pris sur le vif, à un instant précis, sans rien savoir de ce qui le attend le lendemain.

Quelques mots, quelques phrases, et, chaque fois, nous voilà embarqué dans un nouvel univers, pour une nouvelle rencontre.

« Un jour, sans raison, à la tombée du soir, Jean-Charles se mit en tête d’aller rendre visite à des amis d'autrefois... » (Les couleurs de la neige)

« Quand je repense à cette scène, l’unique dont je me souvienne, j'éprouve à nouveau le sentiment de solitude, d'abandon total, qui était le mien à l'époque, et qui m’a étreint plus encore lorsque je me suis rendu compte, ce soir-là de la Saint-Sylvestre, que nous n'étions que deux spectateurs dans la salle. » (Le lendemain)

 « D'abord il y avait eu ce cri dans le café où Malter s'était réfugié quand le vent devenu fou avait mitraillé son visage de grains de sable et que le ciel, après avoir émis une salve de craquements, s'était mis à descendre si bas qu'il chevauchait la mer, se repliait sur elle. » (Front de mer)

 « Un homme entra en fermant bruyamment la porte derrière lui, il avança de deux ou trois mètres, s'arrêta. […] Ses yeux parcoururent la salle, des yeux durs, presque métalliques qui ne firent d'abord que l’effleurer puis se posèrent sur elle, la fixèrent sans ciller. Ses yeux à elle se plissèrent, elle lui adressa une petite mimique d'accueil, sans être tout à fait sûre. » (L’hiver en hiver)

« Sans y penser, je m'approchai d’elle. Si j'y avais pensé, bien sûr que je l'aurais évitée. Mais cela avait été machinal, une sorte d'automatisme, d'amnésie si l'on préfère. Peut-être s'y mêlait-il autre chose, mais sur le moment, je ne pensais à rien, j'étais juste un peu de ferraille aimantée. » (Le cadeau)

« Au premier coup d'œil, il repéra Ingrid, en discussion avec un inconnu. Sans savoir pourquoi, il se sentit à la fois réconforté et déjà plein de nostalgie, jusqu'au moment où, à son tour, elle le vit et lui fit un petit signe de la tête. ». (Deux gouttes d'eau)

 Michel Lambert a le talent de placer ses mots avec finesse, comme les touches d’un peintre, pour construire peu à peu un visage, un lieu, une atmosphère.
Les textes sont délicats, élégants, attentifs aux détails. Ils laissent les personnages et les situations s’installer, sans précipitation, sans hâte excessive. En une vingtaine de pages, on a le temps de les découvrir, de les connaître, de les comprendre, de partager leurs surprises ou leurs attentes. Et quand la fin arrive, logique, impitoyable, on l’admet sans frustration, l’instant est passé, ce qui devait être dit l’a été,  il n’y a rien à ajouter.

De vraies nouvelles, de belles nouvelles, en violence feutrée, quand il est trop tard pour revenir sur ce qui a été fait et que les personnages devront vivre avec leur passé comme nous avec le nôtre. Un beau recueil dont on sort apaisé. L’auteur a su trouver les mots qui nous manquaient, comme un baume sur les douleurs anciennes. Demain sera un autre jour…

Serge Cabrol 
(02/05/17)    



Retour
Sommaire
Lectures









Pierre-Guillaume
de Roux

(Avril 2017)
192 pages - 19,90









Michel Lambert,
romancier et nouvelliste,
a publié une quinzaine
de livres et obtenu notamment le Prix Rossel, le Prix Ozoir'Elles
et le Grand Prix de
la Nouvelle de la SGDL.


Bio-bibliographie sur
Wikipédia





Découvrir sur notre site
d'autres livres
du même auteur :

Une touche de désastre

Le jour où le ciel
a disparu


Dieu s'amuse

Le métier de la neige

Quand nous
reverrons-nous ?