Retour à l'accueil du site





Georges PRINTEMPS


Pas une


Pas une, c'est l'histoire d'un petit garçon qui ne pleure pas. Il ne verse pas une larme, jamais. Alors, ses parents angoissés le mènent de spécialiste en spécialiste et l'enfant écoute sérieusement les grandes personnes. Il enregistre aussi bien les phrases qu'il surprend au détour d'un supermarché que celles des médecins qui tentent de le guérir.

Et à partir de toutes ces phrases récoltées sur les larmes et le chagrin, il échafaude sa propre théorie. Il se persuade que son corps empli d'eau contient de petits bateaux de papier. Il va bien falloir qu'il trouve une solution pour faire sortir de lui toute cette eau qui l'envahit...
Suite à d'interminables réflexions, l'enfant avait établi le plan parfait. Il s'endormirait avec un tuba, celui qu'il avait chapardé dans les locaux de la piscine municipale. Ainsi, il pourrait dormir tranquille, en toute sécurité.

C'est un livre fait de papiers-collés. Le texte, comme découpé d'un journal, vogue sur la page et traverse des paysages constitués d'assemblages : du sable, un phare, des constellations, une bouteille  échouée et une silhouette assise dessus. Ce procédé surréaliste colle au plus près de l'histoire de cet enfant incompris et de l'isolement qu'il vit.

Cette histoire possède une vraie force car elle met des mots sur les mondes singuliers que certains enfants peuvent construire et dans lesquels ils s'enferment parfois.

C'est un livre qui permet de démêler les pensées les plus emmêlées quand la parole est parfois difficile à exprimer. 



Retour au
sommaire
Jeunesse







Chant d'orties

Format 27 x 24 cm
32 pages - 16 €


Illustrations
Fabio PEISSI