Retour l'accueil





Cécile CHARTRE


Brouzouf tour
ou la folle virée avec ma grand-mère complètement barré



Victorien et sa grand-mère se sont lancés dans une aventure qui les entraîne dans des rencontres et des situations improbables : en effet, la mamie veut participer à un jeu télévisé, à Paris, pour remporter une somme qui l’aide à subvenir aux besoins de sa fille qui s’épuise au travail. Colette a toujours été présente pour moi. Ma mère cumule deux boulots pour maintenir la tête hors de l’eau. Infirmière de nuit et femme de ménage le jour, ça fait beaucoup pour une seule femme. Beaucoup d’absences à la maison et de « C’est mamie qui te garde ce soir mon chéri. » Mais pas beaucoup d’argent. Pendant les huit cents kilomètres faits en co-voiturage pour éviter les frais, les péripéties ne manquent pas. Victorien en témoigne avec humour et son regard distancié de pré-adolescent se veut vrai et direct.

Victorien est très complice avec sa grand-mère et ne manque pas de lucidité ni de franchise : il a parfaitement conscience de la situation de sa mère. Dans ce petit road-movie, les épreuves et les situations parfois loufoques permettent à Victorien de découvrir sa grand-mère, le passé de celle-ci, mesure l’amour de sa mère, prend le temps de réfléchir à ses propres sentiments, à ses relations avec les filles… Partir, c’est découvrir un monde insoupçonné près de chez soi, c’est se découvrir soi-même et se livrer. Ce trio incarne trois générations, soudées, complices malgré les non-dits, où chacun fournit, à sa manière, des efforts pour l’autre, pour assurer le quotidien. Ce roman témoigne de l’affection, de la tendresse et de la solidarité familiales.

Ce livre, drôle et parfois farfelu, permet de dire l’essentiel : l’amour d’une mère pour son fils, l’amour d’un fils pour sa mère.

Sylvie Legendre-Torcolacci 
(19/07/18)    



Retour au
sommaire
Jeunesse









Rouergue

Collection doado
96 pages - 9,20





D'autres livres
de Cécile Chartre
sur notre site :

Poil au nez

Petit meutrtre et
menthe l'eau