Retour à l'accueil du site





Isabelle DAMOTTE & Monica BARENGO


C’est bien trop long à raconter


L’angoisse du premier jour et la plongée dans le monde de l’école rappellent des souvenirs à une petite fille qui depuis l’an dernier a perdu des dents. Beaucoup d’évènements peuplent cette première journée d’une nouvelle année scolaire.

Après l’appel, défilent les différentes matières décrites avec beaucoup de poésie : « Il capture avec sa règle le soleil, ping pong ! le renvoie sur la mappemonde pour qu’il picote, de l’autre côté de la terre aussi, les paupières endormies. »
« Il confond treize et seize, grenouille et coccinelle, ses cahiers enguirlandés de rouge cachent des poèmes. »

La journée passe vite avec tous ses moments spécifiques. Les illustrations sépia sont très originales, douces au regard. Elles ont un côté rétro très sympathique. 

Cela fait tant de choses à raconter à une maman impatiente de tout savoir, comme beaucoup de parents à la sortie des classes, surtout le premier jour. Mais c’est vraiment trop long à raconter, le soir la petite fille a tout oublié.

C’est un très bel ouvrage qui évoquera beaucoup d’émotions et de souvenirs auprès des parents et bien sûr auprès de leurs enfants.

Brigitte Aubonnet 
(09/11/18)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Motus

Format 21 x 27 cm
44 pages - 13


Texte
Isabelle DAMOTTE

Illustration
Monica BARENGO