Retour l'accueil du site





Texte : Claude DARRAS & David TRESMONTANT
Photographies : Daniel Cyr LEMAIRE


La forêt sacrée de la Sainte-Baume


La forêt de la Sainte-Baume ? Sans nul doute un nom et un lieu familiers des provençaux, un nom et un  lieu connus des touristes en quête de spiritualité, des randonneurs, des botanistes, des forestiers, des géologues... Mais qui, en dehors de ses propres centres d'intérêt personnels sait 'lire' et comprendre ce lieu  exceptionnel ? C'est le tour de force qu'ont réalisé les auteurs ! Convoquant le champ d'observation érudit des forestiers, des botanistes, des peintres, des géologues, des historiens, des géographes... les auteurs restituent la Sainte-Baume dans sa diversité et sa singularité. Ils guident notre regard, nomment  précisément les plantes, les animaux, les strates de la roche, les empreintes du passé pour faire découvrir au lecteur l'essence et la magie du lieu. Un peu à la manière de l'historien d'art  Daniel Arasse qui dans son étude sur le 'détail' du tableau propose une autre histoire de la peinture, les auteurs, en nous montrant les 'détails' de la Sainte-Baume  se proposent de modifier notre regard et d'entrer dans ce paysage comme on entre dans un tableau.
Le chapitre sur "les couleurs de la forêt" est remarquable à cet égard, une véritable initiation du regard :
"Lorsqu'on regarde une couleur indépendamment de la nature de l'objet qui la porte, on se rend compte à quel point nos préjugés culturels orientent le regard vers les couleurs convenues. L'été en plein soleil, une feuille pourra être jugée verte, alors que si nous ignorons qu'il s'agit d'une feuille, la même couleur sera perçue comme jaune."

Une autre réussite de ce livre, c'est de tisser les liens qui unissent l'histoire des hommes et l'histoire du paysage, les reliques de Marie-Madeleine et les reliques végétales ; le lecteur est en permanence invité à la réflexion, à la méditation poétique :
"La vie et la mort sont intimement mêlées dans cette forêt. C'est l'un de ses caractères dominants. L'expérience de la visite nous fait vivre directement cet entrelacement des cycles de vie et de mort, un peu à la manière des fugues de Jean-Sébastien Bach. Un thème est exposé, puis repris par une autre voix avant que ne s'achève le premier motif, puis par une troisième voix qui le chante d'une manière différente."

À la fois poétique et érudit, l'usage de nombreux termes savants – souvent nécessaires pour nommer une plante, une ère géologique – ne doit en rien rebuter le lecteur néophyte : il y retrouvera la végétation des cades, des yeuses, des argéras souvent citée dans les œuvres de Pagnol et de Giono... et quel plaisir  alors pour les non-provençaux  de découvrir que les argéras sont des ajoncs de Provence !

Le texte est accompagné de nombreuses photographies de paysages, de peintures, de plantes, d'animaux ainsi que de magnifiques  portraits des femmes et  des hommes qui animent ce lieu hors du commun.

La forêt sacrée de la Sainte-Baume, un livre rare et singulier qui aiguise le regard du lecteur et qui l'incite à découvrir ce lieu sans tarder.

Yves Dutier 
(10/02/18)    



Retour
Sommaire
Lectures









Naturalia

224 pages - 20







Claude Darras
est critique d'art
et chroniqueur littéraire.


Bio-bibliographie sur
notre site


Retrouver sur notre site
chaque trimestre :
Les lectures de
Claude Darras



Découvrir sur notre site
d'autres livres de
Claude Darras :

Petites histoires
des mots et expressions


Zhou Shichao
peintre lyrique