*
Retour l'accueil du site





Janine TEISSON


Amoureuse


Viviane, une très jeune adolescente de douze ans et demi, ne veut pas devenir une femme soumise, « être définitivement inférieure », elle ne veut ni grandir ni tomber amoureuse. « Enfermement, infériorité, absence de liberté, tel serait son lot ? NON ! ». Elle refuse l’idée de l’amour mais David, un garçon bouclé et mystérieux qu’elle rencontre à la piscine, va peu à peu bouleverser sa vie…

David échange beaucoup avec la grand-mère de Viviane sur la guerre et le sort des Juifs. Ils deviendront très complices. Viviane découvre les horreurs qui se sont passées à cette époque : « Elle s'était révoltée au début : "Non, ça ne peut pas être possible ?" pensait-elle, alors elle prenait un autre livre qui lui répétait les mêmes horreurs. Et un autre et un autre. Des familles qui ressemblaient à la sienne, arrachées à leur maison, à leur travail, frappées, humiliées dans les rues, les enfants arrachés à leurs parents, les parents à leurs enfants, et tous arrachés à la vie. Les bébés, les vieux, les adolescents, les femmes, les hommes, un numéro tatoué sur la peau, comme du bétail. La mort infligée en troupeau, la nudité, l'humiliation, la dignité d'homme exterminée. Les squelettes vivants debout, leurs yeux immenses qui la regardaient. Les montagnes de cheveux, de lunettes, de petits bottillons d'enfants... »

C’est un roman très délicat sur le fonctionnement d’une adolescente qui découvre l’amour malgré elle et sur sa prise de conscience des horreurs de la guerre. Nous la suivons au fil des saisons. Le roman rappelle l’importance de ne pas oublier ce qui s’est passé lors de la Seconde Guerre mondiale : « Elle rencontrait le Mal. Il la heurtait en pleine innocence. Le Mal absolu, sans fond, sans raison, sans excuse. Cette découverte la suffoquait. Et pourquoi n'en avait-elle rien su jusqu'à maintenant ? En cours d'histoire, elle avait étudié les Égyptiens et leurs pyramides, les Grecs et leur mythologie, et cette année le Moyen Âge enluminé, mais ce cauchemar tout proche, de quelle histoire faisait-il partie ? D'une histoire qu'on ne disait pas ? Pourquoi ce silence ? »

C’est aussi un très beau texte sur le rôle joué par les grands-parents dans la transmission et la complicité qu’ils établissent avec les plus jeunes.   

Comment grandir avec tous ces questionnements sur l’amour, le passage à l’âge adulte, la mort ? Mais ce sont aussi tous ces questionnements qui permettent de grandir et de s’assumer.

Brigitte Aubonnet 
(01/08/18)    



Retour
Sommaire
Lectures








Janédit
96 pages - 4,40





Janine Teisson,
a publié une quarantaine de livres pour les adultes
et la jeunesse.


Bio-bibliographie sur
le site de l'auteur