Retour à l'accueil du site





Valérie VALEIX


La fumée du Diable


Audrey Astier, jeune apicultrice, agent sanitaire pour les services vétérinaires de la Préfecture et consultante reconnue dans le milieu, est réputée pour sa solide connaissance du monde apicole, sa pugnacité et son intégrité lorsqu’il s’agit de défendre la cause de nos sentinelles de l’environnement, les abeilles.

Laure, une apicultrice de Normandie, vient de faire appel aux services d’Audrey. Ses ruches, pourtant installées dans une pommeraie biologique, viennent d’être décimées.
Vos abeilles ont pu tout aussi bien ne pas se contenter du verger et butiner ailleurs, à ce que j’ai pu voir, il y a beaucoup de cultures céréalières dans votre région, or ce sont les plus gourmandes en pesticides. Ce qui est un comble, l’apiculture est une branche de l’agriculture, son parent pauvre en quelque sorte,  empoisonnée par son riche cousin alors que quatre-vingts pour cent des cultures dépendent des abeilles domestiques ou sauvages !
Tout laisse en effet penser qu’il s’agit d’un empoisonnement. Mais s’agit-il d’un dommage collatéral ou bien les abeilles étaient-elles directement visées ?   

Quelques jours plus tard,  Laure est retrouvée morte dans sa miellerie, asphyxiée près d’un enfumoir allumé.  L’assassin a procédé de manière pour le moins inhabituelle.
L’assassinat de Laure est-il lié à la disparition de ses abeilles ? Audrey en est convaincue.  Mais bon nombre de questions restent posées et encore sans réponses : pourquoi l’apicultrice a-t-elle été assassinée ? Que soupçonnait-elle ? Ecocide ou conflit d’intérêt au sein d’une famille tourmentée ? Trafic de produits phytosanitaires ou vengeance ? Mystères impénétrables ou secrets de polichinelle ?

Épaulée par son fidèle et aimé lieutenant Steinberger, Audrey va se jeter sans s’économiser au cœur d’une enquête particulièrement délicate, et elle est loin d’imaginer ce qu’elle va découvrir et les obstacles qu’elle va devoir surmonter.
La jeune femme  avance sur un terrain miné par la cupidité, la cruauté et la bassesse du genre humain.

Le récit, très bien mené, est captivant de la première à la dernière ligne. Outre l’enquête palpitante, ce roman est l’occasion pour le lecteur de découvrir tout un univers lié à l’apiculture ; il aborde également des sujets très actuels tels que l’écologie, l’importance de la protection et de la préservation des abeilles ou encore les richesses linguistiques et gastronomiques de nos régions.

Voici un roman engagé aussi atypique que savoureux !
Valérie Valeix nous offre ici un deuxième polar tout aussi réussi qu’Échec à la Reine : une série à suivre...

Cécile De Ram 
(01/02/18)    



Retour
Sommaire
Noir & polar








Palémon

432 pages - 10






Valérie Valeix
née en 1971, apicultrice et passionnée d'Histoire, est engagée dans le combat contre l'effondrement des colonies d’abeilles
et dans l'apithérapie.
La fumée du Diable
est son deuxième roman.



Découvrir sur notre site
le premier roman
de Valérie Valeix :
Échec à la Reine